Air France veut s'implanter dans la maintenance en Chine

vendredi 31 août 2012 13h21
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Air France-KLM a confirmé vendredi étudier un projet de développement de son activité d'entretien d'équipements aéronautiques en Chine destinée aux compagnies locales afin de profiter de la forte croissance du trafic aérien attendue dans le pays dans les prochaines décennies.

Deux sources syndicales ont déclaré que le groupe ouvrirait en 2014 deux usines, l'une spécialisée dans l'entretien mécanique à Xi'an et l'autre consacrée à l'avionique à Shanghai, confirmant une information du Parisien. L'avionique regroupe les équipements électroniques à bord d'un avion.

L'une des sources a précisé qu'Air France-KLM détiendrait 100% de l'usine de Xi'an et la moitié du capital de celle de Shanghai en coentreprise avec un partenaire chinois et que le prix d'achat total proposé pour les deux usines était de six millions d'euros.

Un porte-parole d'Air France-KLM a confirmé que le projet avait été accepté jeudi par les organisations syndicales lors d'un comité central d'entreprise (CCE), mais n'a pas souhaité en préciser les contours ni les investissements nécessaires.

"Il ne s'agit en aucun cas de transférer une activité actuellement effectuée en France. Si nous ne captons pas ce marché asiatique, d'autres le prendront à notre place", a-t-il dit, répondant aux inquiétudes soulevées par des représentants syndicaux lors du CCE.

"Compte tenu des flux logistiques à gérer dans les réparations mécaniques ou électroniques, l'obtention de ces contrats ne peut se faire qu'en étant présent au plus près du marché", a-t-il ajouté.

RELAIS DE CROISSANCE

Dans le cadre de son plan de restructuration "Transform 2015", Air France Industries, la division spécialisée d'Air France-KLM, entend se développer dans l'entretien d'équipements et de moteurs dans un marché attendu en croissance de 3% par an sur les dix prochaines années, en particulier en Asie.   Suite...

 
<p>Air France-KLM a confirm&eacute; &eacute;tudier un projet de d&eacute;veloppement de son activit&eacute; d'entretien d'&eacute;quipements a&eacute;ronautiques en Chine destin&eacute;e aux compagnies locales afin de profiter de la forte croissance du trafic a&eacute;rien attendue dans le pays dans les prochaines d&eacute;cennies. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard</p>