Les Bourses européennes dans le vert à la mi-journée

vendredi 31 août 2012 13h00
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leurs gains à mi-séance, les investisseurs ayant semble-t-il fini d'ajuster leurs positions avant le discours du président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke devant ses pairs, dans l'après-midi à Jackson Hole.

Les Bourses ont accéléré dans le sillage des déclarations de Benoit Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne. Ce dernier a évoqué l'union budgétaire en zone euro et la nécessité d'accentuer la solidarité en zone euro afin, un jour, de pouvoir émettre des Eurobonds.

Ces propos ont alimenté les espoirs des investisseurs de voir la BCE annoncer des mesures musclées lors de la réunion du 6 septembre.

À Paris, le CAC 40 gagnait 0,97% à 3.411,82 points vers 12h35. Au même moment à Francfort, le Dax prenait 0,79% et à Londres, le FTSE avançait de 0,33%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 progressait de 1,02%.

Tous les secteurs bénéficient de l'embellie sur les marchés, les produits de base (+1,24%) et les bancaires (+1,18%) signant les plus fortes hausses.

Le rebond des marchés n'a pas été enrayé par des indicateurs mitigés, dont une hausse plus importante que prévu de l'inflation dans la zone euro, qui pourrait restreindre la marge de manoeuvre de la BCE, ou une baisse inattendue des ventes au détail en Allemagne (-0,9% en juillet contre un consensus de +0,2%).

Sur le marché obligataire, les futures sur Bund allemands reculent d'une soixantaine de "ticks" à 143,56 en attendant de connaître les intentions de la Réserve fédérale et de la Banque centrale européenne.

"(Le discours de) Bernanke est important pour les Bunds, mais pas tant que la prochaine réunion de la BCE", note Richard McGuire, stratège taux chez Rabobank. "Si Bernanke douche les espoirs de nouveau soutien, ce ne serait pas bon pour les actifs risqués et donc favorable aux Treasuries (américaines) et aux Bunds, mais les fluctuations resteront limitées jusqu'à la réunion de la BCE la semaine prochaine."

Sur le marché des changes, l'euro gagne 0,5% par rapport au billet vert, à près de 1,2570 dollar, mais les analystes s'attendent à ce que la tendance s'inverse là aussi si Ben Bernanke ne donne aucun signe d'assouplissement monétaire aux Etats-Unis.   Suite...

 
<p>Les Bourses europ&eacute;ennes accentuent leurs gains &agrave; mi-s&eacute;ance, les investisseurs ayant semble-t-il fini d'ajuster leurs positions avant le discours du pr&eacute;sident de la R&eacute;serve f&eacute;d&eacute;rale am&eacute;ricaine Ben Bernanke devant ses pairs, dans l'apr&egrave;s-midi &agrave; Jackson Hole. Vers 12h35, le CAC 40 gagnait 0,97% &agrave; Paris, la Bourse de Francfort prenait 0,79% et celle de Londres avan&ccedil;ait de 0,33%. /Photo prise le 31 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/Remote/Lizza May David</p>