La Chine se dit prête à acheter de la dette de l'UE

jeudi 30 août 2012 10h56
 

par Michael Martina et Andreas Rinke

PEKIN (Reuters) - La Chine est prête à acheter davantage d'obligations d'Etat de l'Union européenne alors que la crise de la dette européenne pèse sur la croissance mondiale, a déclaré jeudi le Premier ministre Wen Jiabao, apportant le soutien le plus marqué depuis plusieurs mois de Pékin à la zone euro.

La crise de la dette, qui explique pour une bonne part le ralentissement des exportations et de la croissance chinoises ces derniers mois, a été le principal sujet de discussions entre Wen Jiabao et la chancelière allemande Angela Merkel, en visite officielle dans la République populaire.

Les deux dirigeants ont néanmoins pris le temps de signer plusieurs accords et contrats commerciaux, parmi lesquels une commande de 50 Airbus A320 pour 3,5 milliards de dollars (2,8 milliards d'euros) et des projets d'investissement impliquant le géant automobile Volkswagen comme le groupe chinois d'équipements de télécommunications ZTE.

Le chef du gouvernement chinois a déclaré que son pays était prêt à continuer de soutenir la zone euro et qu'il intensifierait ses discussions avec l'Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international dans le but d'aider les pays européens en difficulté.

"La Chine est disposée, à condition d'évaluer pleinement les risques, à continuer d'investir sur le marché de la dette souveraine de la zone euro et à renforcer la communication et la discussion avec l'Union européenne, la Banque centrale européenne, le FMI et d'autres pays clés pour soutenir les pays endettés de la zone euro à surmonter leurs difficultés", a-t-il dit.

Wen Jiabao n'a pas pour autant dissimulé la préoccupation que suscite la crise de la zone euro en Chine.

PÉKIN POUR L'ÉQUILIBRE ENTRE AUSTÉRITÉ ET RELANCE

"La crise de la dette a continué d'empirer ces derniers temps, suscitant de graves inquiétudes au sein de la communauté internationale. Pour parler franchement, je suis moi aussi inquiet", a-t-il dit.   Suite...

 
<p>Selon des propos rapport&eacute;s par l'agence officielle Chine nouvelle, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a d&eacute;clar&eacute;, &agrave; l'occasion de la visite de la chanceli&egrave;re allemande Angela Merkel, que la Chine continuerait d'acheter des obligations d'Etats de l'Union europ&eacute;enne apr&egrave;s une &eacute;valuation d&eacute;taill&eacute;e des risques. /Photo prise le 30 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/Jason Lee</p>