La famille Ricard reprend les pleins pouvoirs chez Pernod

jeudi 30 août 2012 11h47
 

par Matthieu Protard et Elena Berton

PARIS (Reuters) - Pernod Ricard a officialisé jeudi l'accession d'Alexandre Ricard aux fonctions de président directeur général du groupe à compter de janvier 2015, renforçant ainsi l'emprise de la famille fondatrice sur le numéro deux mondial des vins et spiritueux.

Ce passage de flambeau, qui interviendra à l'expiration du mandat de l'actuel directeur général Pierre Pringuet, était pressenti depuis le décès de Patrick Ricard, le président du groupe décédé brutalement à la mi-août.

D'ici là, Alexandre Ricard -neveu de Patrick Ricard et de Danièle Ricard, qui devient présidente du groupe- sera directeur général délégué, a précisé le groupe dont les résultats annuels, également diffusés jeudi, traduisent une croissance au plus haut depuis le début de la crise en 2008.

"La nomination d'Alexandre comme directeur général délégué était prévue. Je l'ai préparé à être mon successeur", a déclaré Pierre Pringuet lors d'une interview à Reuters. "Je serai directeur général du groupe jusqu'à fin janvier 2015, quand je serai atteint par la limite d'âge."

"ACQUISITIONS TACTIQUES"

Pour son exercice 2011-2012 clos au 30 juin, Pernod Ricard a profité du dynamisme de ses ventes en Asie et dans les pays d'Europe de l'Est pour compenser la contraction de son chiffre d'affaires en Europe occidentale du fait de la crise dans la zone euro.

Ses ventes ont ainsi progressé de 15% en Asie et de 16% dans les pays d'Europe de l'Est. Elles ont en revanche baissé de 13% en Italie et en Grèce, de 4% en Espagne et de 1% en France.

"Les marchés d'Europe du Sud vont mal et continuent d'aller mal", a dit Pierre Pringuet, soulignant que le groupe parvenait néanmoins à gagner des parts de marché.   Suite...