Les télécoms plombent le semestre de Bouygues

mardi 28 août 2012 19h30
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Bouygues a vu ses résultats du premier semestre plombés par sa division télécoms, toujours affectée par la concurrence accrue sur le marché mobile français, mais relevé son objectif annuel de chiffre d'affaires avec le BTP.

Le groupe, présent dans la construction, la téléphonie et les médias, a abaissé l'objectif 2012 d'Ebitda de Bouygues Telecom à 900 millions d'euros, alors qu'il avait dit précédemment tabler sur un recul de 250 millions d'euros à 1.022 millions.

"L'accélération de la baisse du chiffre d'affaires au deuxième trimestre (-10%) reflète, dans le mobile, la mise en place des nouveaux tarifs et le recul du parc clients, alors que le chiffre d'affaires du haut débit fixe est en croissance de 40%", a commenté le groupe dans un communiqué.

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires de Bouygues Telecom avait baissé de 3%.

L'arrivée en janvier de Free (Iliad) sur le marché français du mobile a entraîné des départs massifs d'abonnés chez les trois autres opérateurs et les a contraint à contre-attaquer en abaissant leurs prix.

"Après une perte nette de 379.000 clients mobile pour Bouygues Telecom au premier trimestre 2012, l'agitation du marché s'est progressivement réduite", a précisé le groupe.

La fuite des clients s'est ainsi fortement ralentie au deuxième trimestre à 71.000, une baisse imputable aux clients prépayés tandis que les abonnés sous contrat ont enregistré pour leur part une croissance nette de 55.000.

OBJECTIF 2012 DE CA RELEVÉ AVEC DEUX ACQUISITIONS   Suite...

 
<p>Bouygues voit ses r&eacute;sultats du premier semestre plomb&eacute;s par sa division t&eacute;l&eacute;coms, toujours affect&eacute;e par la concurrence accrue sur le march&eacute; mobile fran&ccedil;ais, mais rel&egrave;ve son objectif annuel de chiffre d'affaires avec le BTP. /Photo prise le 16 mars 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>