Les valeurs du jour à la Bourse de Paris, où le CAC gagne 0,02%

vendredi 24 août 2012 18h20
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a finalement clôturé inchangée, la réflexion de la BCE sur une bande de fluctuation pour les rendements, selon des sources au sein de la banque centrale, tempérant la prudence initiale liée aux discussions sur la Grèce et aux interrogations sur une intervention des banques centrales en septembre.

L'indice CAC 40, qui a perdu jusqu'à 1% en séance, a fini à 3.433,21 points (+0,02%) dans des volumes représentant 64% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext.

Sur la semaine, l'indice phare de la place parisienne accuse un repli de 1,58% après six semaines consécutives de hausse.

* Les VALEURS offrant un PROFIL DÉFENSIF ont été recherchées, illustrant ainsi les incertitudes du marché, à l'image d'ESSILOR INTERNATIONAL (+1,49% à 68,97 euros), DANONE (+1,35% à 51,01 euros), PERNOD RICARD (+1,31% à 87,57 euros), SANOFI (+1% à 65,35 euros) et AIR LIQUIDE (+0,88% à 96,05 euros).

* CARREFOUR, qui avait perdu 2,28% jeudi, a repris 1,55% à 16,10 euros, plus forte hausse du CAC 40.

* TECHNICOLOR (+6,15% à 1,985 euro) a clôturé en tête des hausses du SBF 120, la valeur poursuivant son rebond sur un support technique autour de 1,8 euro entamé mardi. Depuis ce mardi, la valeur, qui a franchi en séance ce vendredi une résistance technique située à deux euros, gagne 11%.

* LES BANQUES ont pesé sur la tendance, étant les principales victimes des discussions sur l'avenir de la Grèce et des incertitudes liées à une intervention des banques centrales après avoir le plus profité de cet espoir.

BNP PARIBAS a abandonné 1,71% à 34,18 euros, CRÉDIT AGRICOLE 0,91% à 4,243 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,84% à 20,57 euros. L'indice Stoxx du secteur en zone euro a perdu 0,48% après avoir pris 30% dans le sillage des propos fin juillet de Mario Draghi sur le soutien de la BCE à la zone euro.

* Les CYCLIQUES ont également été sanctionnées en raison des signes de ralentissement économique après la multiplication des indicateurs jugés décevants.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>