Un responsable de la Fed minimise les attentes d'un prochain QE3

jeudi 23 août 2012 18h19
 

WASHINGTON (Reuters) - Un responsable de la Réserve fédérale américaine (Fed) a relativisé l'impression que la banque centrale était prête à opérer un nouvel assouplissement monétaire lors de sa réunion le mois prochain, soulignant que les indicateurs économiques s'étaient améliorés ces dernières semaines.

Le compte rendu de la réunion d'août de la Fed publié mercredi a montré que beaucoup de membres du comité monétaire soutenaient une intervention de la banque centrale.

Mais le président de la Réserve fédérale de Saint Louis, James Bullard, a déclaré ce jeudi à la chaîne de télévision CNBC que les prévisions économiques s'étaient améliorées depuis la dernière réunion.

"Je pense vraiment que les minutes sont un peu dépassées car nous avons eu certaines statistiques depuis qui ont été quelque peu meilleures", a-t-il dit.

La reprise de l'économie américaine reste timide mais le rapport sur l'emploi de juillet a fait ressortir des créations d'emploi solides et les dernières statistiques sur la production industrielle et les ventes au détail ont été supérieures aux attentes.

James Bullard, qui deviendra un membre votant du comité de politique monétaire l'année prochaine, a aussi exprimé des critiques exceptionnellement directes sur les réponses apportées par les dirigeants européens à la crise de la dette en zone euro.

Il a dit être "pessimiste" sur la capacité de l'Europe à prendre des mesures fermes, tout en minimisant l'impact des problèmes de la zone euro sur les Etats-Unis.

Selon le compte rendu du comité de politique monétaire (Fomc), les membres de la Fed ont estimé qu'un nouvel assouplissement se justifierait sans doute rapidement à moins que la conjoncture économique ne s'améliore sensiblement.

Le président de la Fed, Ben Bernanke, doit prononcer un discours très attendu vendredi prochain lors de la réunion annuelle de Jackson Hole (Wyoming). Il pourrait alors donner des indices sur un éventuel nouveau tour d'assouplissement quantitatif (QE3) qui serait décidé lors de la réunion des 12 et 13 septembre.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident de la R&eacute;serve f&eacute;d&eacute;rale de Saint Louis, James Bullard, a relativis&eacute; l'impression que la Fed &eacute;tait pr&ecirc;te &agrave; op&eacute;rer un nouvel assouplissement mon&eacute;taire lors de sa r&eacute;union le mois prochain, soulignant que les indicateurs &eacute;conomiques s'&eacute;taient am&eacute;lior&eacute;s ces derni&egrave;res semaines. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Newcomb</p>