Diageo relève le dividende, les pays émergents en soutien

jeudi 23 août 2012 10h59
 

LONDRES (Reuters) - Diageo, le numéro un mondial des spiritueux, a annoncé jeudi une hausse de son dividende en expliquant que la vigueur de la demande de whisky et d'autres alcools en Asie et en Afrique devrait lui permettre d'atteindre ses objectifs à moyen terme.

Le groupe britannique, qui possède entre autres le whisky Johnnie Walker et la vodka Smirnoff, a proposé de relever son dividende annuel de 8% à 43,5 pence par action.

Sa présence sur les marchés en forte croissance d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine lui a permis d'enregistrer ces derniers mois des performances supérieures à celles du brasseur néerlandais Heineken, qui a fait état mercredi d'une baisse de ses profits semestriels.

Diageo passe actuellement pour envisager le rachat d'une participation minoritaire dans le producteur mexicain de tequila Jose Cuervo à son propriétaire actuel, la famille Beckmann.

"Nous poursuivons les discussions avec la famille Beckmann avant l'expiration de notre accord de distribution", a déclaré la directrice financière Deirdre Mahlan, tout en se refusant à préciser la nature de ces pourparlers.

L'accord de distribution avec Jose Cuervo expire en juin 2013. Des analystes estiment que la marque -la tequila la plus vendue au monde- pourrait être valorisée autour de 3,4 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros).

Diageo, qui s'est fixé l'an dernier un objectif de 6% de croissance annuelle du chiffre d'affaires à moyen terme, a vu ses ventes nettes progresser de 8% sur l'exercice 2011-2012, clos fin juin. Dans les pays émergents, la croissance des ventes a atteint 15%.

Le groupe a précisé que ses résultats en Amérique du Nord et en Europe occidentale s'étaient redressés depuis l'an dernier.

"La performance en Europe s'est améliorée au cours de l'exercice en dépit du contexte macroéconomique. Nous faisons ce que nous avions prévu de faire en Europe", a dit Deirdre Mahlan, avant d'ajouter: "Je ne vais pas crier victoire, je crois que la situation va rester difficile."   Suite...

 
<p>Diageo, le num&eacute;ro un mondial des spiritueux, assure &ecirc;tre en bonne voie pour atteindre ses objectifs &agrave; moyen terme, apr&egrave;s avoir vu ses b&eacute;n&eacute;fices annuels progresser de 13% gr&acirc;ce &agrave; la croissance des march&eacute;s &eacute;mergents. /Photo d'archives/REUTERS/David Moir</p>