Les valeurs suivies à la Bourse de Paris à la mi-séance

mercredi 22 août 2012 12h17
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée avant la réunion attendue entre le Premier ministre grec Antonis Samaras et Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe.

Vers midi, l'indice CAC 40 perd 0,68% à 3.489,34 points, mais affiche toujours un gain de 13% depuis les propos fin juillet de Mario Draghi disant que la BCE ferait tout son possible dans le cadre de son mandat pour soutenir la zone euro.

* Les VALEURS CYCLIQUES tirent les marchés européens à la baisse. SCHNEIDER ELECTRIC (-2,1%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, SAINT-GOBAIN cède 2,07% et LEGRAND 1,56%. L'indice Stoxx des groupes européens évoluant dans le secteur des ressources de base (-1,58%) signe la plus forte baisse sectorielle en Europe, celui de la construction abandonne 0,8%.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES EUROPÉENNES (-1,2%) pâtissent également de l'avertissement de l'américain Dell.

CAP GEMINI lâche 2,09%, ALTRAN TECHNOLOGIES 1,94%, ATOS 1,78% et SOITEC 1,45%.

* A rebours de tendance, les FINANCIÈRES résistent à la pause de la Bourse, dans le sillage des banques italiennes (+1,32%), alors que Berlin a adjugé 4,083 milliards d'euros de dette à deux ans dans le cadre d'une opération ayant suscité moins d'intérêt de la part des investisseurs que la fois précédente.

AXA prend 0,76%, plus forte hausse du CAC 40, BNP PARIBAS 0,1% et NATIXIS 0,63%. CREDIT AGRICOLE recule de 0,16% et SOCIETE GENERALE de 0,09%. L'indice Stoxx des banques de la zone euro limite ses pertes à 0,17%.

Le plafond du livret A sera relevé de 25% "tout de suite", puis en fonction des besoins tandis que le Livret de développement durable verra son plafond doublé à 12.000 euros, a annoncé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

* TECHNICOLOR (+2,02% à 1,87 euro) est en tête des hausses du SBF 120 après être repassé au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours (à 1,8227 euro).   Suite...

 
<p>A rebours de tendance, AXA prend 0,76% &agrave; mi-s&eacute;ance alors que la Bourse de Paris est en baisse dans l'attente de la r&eacute;union entre le Premier ministre grec Antonis Samaras et Jean-Claude Juncker, pr&eacute;sident de l'Eurogroupe. /Photo d'archives/REUTERS/Mick Tsikas</p>