Le plafond du livret A sera relevé en deux temps

mercredi 22 août 2012 19h11
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a annoncé mercredi un relèvement en deux temps du plafond du livret A, à chaque fois de 25%, sans aller pour l'instant jusqu'à le doubler comme l'avait promis François Hollande pendant la campagne présidentielle.

La première hausse "sera effective à la mi-septembre", a annoncé devant la presse le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici. Elle s'accompagnera d'un doublement du plafond du livret de développement durable (LDD), actuellement de 6.000 euros.

Un deuxième relèvement de 25% du plafond du livret A interviendra "avant la fin de l'année", a précisé la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, lors du compte rendu du conseil des ministres.

S'exprimant dans la matinée sur RMC et BFM-TV, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait dit qu'après une première hausse immédiate, d'autres seraient décidées "en fonction des besoins".

La promesse électorale de François Hollande était de doubler le plafond, pour le porter à 30.600 euros. Prié de dire si elle serait tenue, Jean-Marc Ayrault a répondu que "le mandat du président de la République, c'est cinq ans, pas 100 jours".

On comptait 61,6 millions de livrets A fin 2011, selon la Banque de France, dont 8,5% seulement avaient un solde égal ou supérieur au plafond actuel de 15.300 euros.

Avec sa rémunération, actuellement de 2,25%, le principal intérêt de ce produit d'épargne populaire est d'être exonéré de toute fiscalité.

Cette défiscalisation sera maintenue dans le cadre du premier relèvement du plafond du livret A, a précisé l'Elysée.

La Cour des comptes avait suggéré en juillet de soumettre à prélèvement les sommes dépassant le plafond actuel de 15.300 euros s'il devait être relevé.   Suite...

 
<p>LE LIVRET A</p>