BHP gèle un projet d'investissement

mercredi 22 août 2012 10h48
 

par Sonali Paul

MELBOURNE (Reuters) - Le groupe minier BHP Billiton a annoncé mercredi le gel d'un projet d'investissement de 20 milliards de dollars (16 milliards d'euros) dans la mine de cuivre d'Olympic Dam, dans le sud de l'Australie et a fait savoir qu'aucun autre projet majeur ne serait lancé pour l'exercice fiscal à fin juin 2013.

Le groupe a également fait état d'une baisse de 35% de son bénéfice au second semestre de l'exercice 2011-2012, affecté par le ralentissement de la croissance chinoise.

Pour l'ensemble de l'exercice, c'est la première fois en trois ans que BHP publie un résultat annuel en baisse, celle-ci étant liée à une hausse des coûts et à la baisse des prix des matières premières qui ont touché tous les grands groupes miniers mondiaux.

"Il est plaisant de voir qu'il existe une certaine discipline en matière de capitaux de la part du groupe, ils n'opèrent donc pas sans tenir compte des conditions économiques actuelles difficiles", a commenté Tim Schroeders, gérant de portefeuille chez Pengana Capital.

L'industrie des produits de base doit faire face au déclin des prix du minerai de fer, du cuivre, du charbon, du nickel et de l'aluminium alors que la croissance de la Chine, le plus gros pays consommateur de matières premières, a ralenti à son rythme le plus faible en dix ans.

Le directeur général de BHP, Marius Kloppers, a indiqué que son groupe avait besoin de repenser le projet d'expansion d'Olympic Dam, pour lequel une décision finale était jusqu'à présent attendue en décembre, en raison des conditions de marché difficiles.

"Alors que nous finalisions tous les détails du projet dans l'environnement de marché actuel et selon nos priorités de stratégie et de gestion de capital, il est devenu clair que la bonne décision pour l'entreprise et ses actionnaires était de continuer à étudier le développement d'une option moins gourmande en capitaux pour remplacer la mine souterraine d'Olympic Dam", a-t-il expliqué dans un communiqué.

Les investisseurs, qui pressent les grands groupes miniers de redistribuer leur capital aux actionnaires au lieu de se lancer dans de grands projets, ont donc été soulagés par la décision de BHP.   Suite...

 
<p>Le groupe minier BHP Billiton, qui a vu son b&eacute;n&eacute;fice chuter de 35% au second semestre de son exercice fiscal, a annonc&eacute; le gel d'un projet d'investissement de 20 milliards de dollars (16 milliards d'euros) dans la mine de cuivre d'Olympic Dam, dans le sud de l'Australie. /Photo d'archives/REUTERS/Mick Tsikas</p>