Best Buy suspend prévisions et rachats d'actions

mardi 21 août 2012 17h29
 

par Dhanya Skariachan

NEW YORK (Reuters) - Best Buy, le numéro un mondial des magasins d'électronique grand public, a publié mardi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et suspendu dans la foulée ses prévisions annuelles et ses rachats d'actions, provoquant une chute de son cours à Wall Street.

Ces mauvaises nouvelles illustrent l'ampleur de la tâche qui attend le nouveau directeur général du groupe, le Français Hubert Joly nommé lundi.

"Best Buy reste à l'évidence en phase de redressement et il faudra du temps pour que celui-ci se concrétise", a déclaré Mike Mikan, qui assure l'intérim à la tête du groupe en attendant la prise de fonctions d'Hubert Joly.

Si Best Buy n'est pas le seul distributeur d'électronique à souffrir de la concurrence du commerce électronique et de la raréfaction des produits phares susceptibles de tirer les ventes, ses difficultés ont été exacerbées par la lenteur de sa réaction à cette évolution, ainsi que par le départ en avril de son directeur général Brian Dunn, visé par une enquête sur ses relations avec une salariée.

Le groupe doit en outre faire face à la volonté de son fondateur et premier actionnaire Richard Schulze de le retirer de la cote.

Mardi, Best Buy s'est refusé à dévoiler son projet de restructuration, expliquant que cela ne serait "pas loyal" envers Hubert Joly, qui doit prendre ses fonctions le mois prochain. Il a dit avoir revu à la baisse ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'exercice mais n'a donné aucun chiffre.

Sur le New York Stock Exchange, le titre Best Buy cédait 4,4% à 17,37 dollars à 15h20 GMT après être tombé à un plus bas de neuf ans à 16,25 dollars en début de séance.

NET RECUL DES VENTES EN CHINE   Suite...

 
<p>Best Buy, le num&eacute;ro un mondial des magasins d'&eacute;lectronique grand public, a vu les ventes de ses magasins ouverts depuis au moins 14 mois reculer de 3,2% au deuxi&egrave;me trimestre, cette nouvelle baisse le conduisant &agrave; renoncer &agrave; ses pr&eacute;visions pour l'ensemble de l'exercice. /Photo prise le 29 mars 2012/REUTERS/Shannon Stapleton</p>