Best Buy nomme un DG français, l'incertitude demeure

lundi 20 août 2012 23h34
 

par Dhanya Skariachan et Martinne Geller

NEW YORK (Reuters) - Le distributeur américain en difficultés Best Buy a nommé lundi au poste de directeur général le Français Hubert Joly, ancien dirigeant du groupe d'hôtellerie et de tourisme Carlson et spécialiste du redressement d'entreprise.

Cette annonce intervient après plusieurs mois d'incertitude sur la direction du numéro un mondial des magasins d'électronique grand public, après le départ inattendu de Brian Dunn en avril.

Mais l'action Best Buy a chuté de 10,4% lundi à Wall Street, la nomination d'Hubert Joly étant éclipsée par l'arrêt des discussions engagées avec le fondateur du groupe, Richard Schulze, en vue d'une éventuelle sortie de la cote.

"Il est clair à nos yeux qu'il y a un peu d'acrimonie entre M. Schulze et le conseil d'administration et que cette saga est loin d'être terminée", a commenté Scot Ciccarelli analyste de Capital Markets.

Best Buy a annoncé dimanche que Richard Schulze avait rejeté l'offre de Best Buy de procéder à un examen des livres de comptes avant un éventuel rachat. Le fondateur a refusé les conditions posées par le conseil d'administration, qui l'auraient empêché de rendre publique son offre.

Richard Schulze a déclaré lundi qu'il continuerait de défendre son projet de retrait de la cote. Il a qualifié Hubert Joly de "dirigeant accompli" mais a jugé que Best Buy avait besoin d'une "équipe dirigeante forte d'une expérience de la distribution et d'une connaissance de Best Buy approfondies".

Hubert Joly, âgé de 53 ans, n'a jamais travaillé dans la distribution mais il dispose d'une expérience certaine en matière de redressement d'entreprise dans la technologie, les médias et les services.

Chez Best Buy, il devra tenter de trouver une parade à l'érosion des performances du groupe face à la concurrence des distributeurs en ligne et des enseignes discount.   Suite...

 
<p>Apr&egrave;s plusieurs mois d'incertitude sur la direction de Best Buy, le distributeur am&eacute;ricain en difficult&eacute;s a nomm&eacute; lundi au poste de directeur g&eacute;n&eacute;ral le Fran&ccedil;ais Hubert Joly, ex-dirigeant du groupe Carlson et sp&eacute;cialiste du redressement d'entreprise. Mais cette annonce a &eacute;t&eacute; &eacute;clips&eacute;e par l'arr&ecirc;t des discussions engag&eacute;es avec le fondateur du groupe, Richard Schulze, en vue d'une &eacute;ventuelle sortie de la cote. /Photo d'archives/ REUTERS/Lucas Jackson</p>