Wall Street suivra de près les éléments techniques

dimanche 19 août 2012 14h40
 

NEW YORK (Reuters) - Au vu d'indicateurs économiques clairsemés et de la rareté des éléments économiques ou autres susceptibles d'orienter les cours, les intervenants de Wall Street examineront surtout, la semaine prochaine, les éléments proprement techniques pour déterminer si le rally estival qui a pris des allures d'escargot se traduira par un retournement baissier le mois prochain.

L'indice S&P-500 tutoie son plus haut niveau de plus de quatre ans mais les présidentielles américaines de novembre prochain apportent une touche d'incertitude. De surcroît, les indicateurs économiques ne donnant rien de concluant sur la situation économique, il est risqué de parier sur ce que la Réserve fédérale pourrait faire ou ne pas faire pour la croissance économique.

"Je m'abstiens dorénavant de toute stratégie à découvert de crainte que la Fed ne se manifeste", dit Brian Amidei (HighTower Advisors).

Comme à l'accoutumée, les volumes estivaux sont maigrichons et pour certains, cela prouve que le rally de l'été repose sur du sable. Wall Street a enregistré cette semaine ses deux plus faibles volumes journaliers de l'année, abstraction faite des demi-séances.

Enfin, certains stratèges s'inquiètent de la relative insouciance des investisseurs, dont témoigne l'"indice de la peur", soit l'indice de volatilité du CBOE, au plus bas depuis juin 2007.

"Nous vous adjurons de lever du cash pendant que le marché est solide avant la bourrasque brutale et violente de fin d'été", dit ainsi Richard Ross (Auerbach Grayson).

L'indice S&P-500 a effectué une percée pour dépasser la barre des 1.400 points puis a louvoyé de part et d'autre de ce seuil durant sept séances. Son avance jeudi à un pic de quatre mois, confirmée le lendemain, laisse penser que 1.400 peut devenir un nouveau seuil de soutien technique.

Que l'indice ait dérivé tranquillement autour de ce seuil montre une phase de consolidation et les volumes faibles accompagnent habituellement ce genre de mouvement vers la fin août, explique Frank Capelleri, analyste d'Instinet.

FORMULE MAGIQUE   Suite...

 
<p>Au vu d'indicateurs &eacute;conomiques clairsem&eacute;s et de la raret&eacute; des &eacute;l&eacute;ments susceptibles d'orienter les cours, les intervenants de Wall Street examineront surtout, la semaine prochaine, les &eacute;l&eacute;ments proprement techniques pour d&eacute;terminer si le rally estival qui a pris des allures d'escargot se traduira par un retournement baissier le mois prochain. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar</p>