Les pilotes acceptent le plan de restructuration d'Air France

jeudi 16 août 2012 20h52
 

PARIS (Reuters) - Les pilotes d'Air France se sont déclarés favorables au plan de restructuration de la compagnie en difficulté, selon le résultat du référendum organisé par le Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL), largement majoritaire, dont les résultats ont été communiqués jeudi.

Le SNPL, qui représente 72% des voix au sein des pilotes d'Air France, précise dans un communiqué qu'ils ont approuvé à l'accord à hauteur de 67%.

Le plan de restructuration d'Air France prévoit 5.122 suppressions de postes d'ici fin 2014 dans le cadre du plan "Transform 2015" qui vise à économiser deux milliards d'euros pour réduire d'autant la dette du groupe franco-néerlandais.

La direction d'Air France s'était montrée optimiste, après l'avis favorable rendu par le conseil syndical du SNPL début juillet. Le taux de participation du référendum est de 83%.

"Cette forte mobilisation témoigne de l'importance de l'enjeu et de la volonté des pilotes de ligne d'Air France d'agir pour le nécessaire rétablissement de la situation économique de la compagnie", dit le SNPL dans un communiqué.

Le personnel au sol, qui représente la grande majorité des effectifs, a accepté le plan le 10 juillet, mais les hôtesses et stewards l'ont rejeté fin juillet.

Air France a estimé à 550 personnes les sureffectifs au sein des pilotes.

Comme la compagnie a toujours besoin d'un volet de pilotes disponibles pour parer aux variations du trafic, il ne leur a pas été proposé de plan de départs volontaires contrairement aux autres catégories de personnel.

Parmi les mesures destinées à faire des économies, la direction d'Air France a proposé à une soixantaine de pilotes volontaires d'aller travailler pendant trois ans dans sa filiale "low cost" Transavia France, promise à une montée en puissance.   Suite...

 
<p>Les pilotes d'Air France se sont d&eacute;clar&eacute;s favorables au plan de restructuration de la compagnie en difficult&eacute;, selon le r&eacute;sultat du r&eacute;f&eacute;rendum organis&eacute; par le Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL), largement majoritaire. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>