6 août 2012 / 22:03 / il y a 5 ans

La Grèce va privatiser des actifs dans le gaz

ATHENES (Reuters) - La Grèce veut avoir des offres fermes pour l‘entreprise publique de production de gaz naturel DEPA et pour le gestionnaire du réseau de gaz DESPA d‘ici la fin du mois septembre afin de finaliser la cession de entreprises d‘ici la fin de l‘automne a dit lundi à Reuters un responsable gouvernemental.

<p>La Gr&egrave;ce veut avoir des offres fermes pour l'entreprise publique de production de gaz naturel DEPA et pour le gestionnaire du r&eacute;seau de gaz DESPA d'ici la fin du mois septembre afin de finaliser la cession de entreprises d'ici la fin de l'automne et dans l'espoir de retrouver un peu de cr&eacute;dibilit&eacute; aupr&egrave;s de ses cr&eacute;ancier. /Photo d'archives/REUTERS/John Kolesidis</p>

Dans l‘espoir de retrouver un peu de crédibilité auprès de ses créanciers, le gouvernement veut accélérer le programme de privatisations.

Athènes va également mettre en vente la banque Hellenic Postbank et la société de paris sportifs OPAP.

“Ce que nous voulons à travers les privatisation, outre les recettes qu‘elles vont générer, c‘est une modification du rôle de l‘Etat dans l’économie”, a dit le responsable.

Il a ajouté que des entreprises italiennes, américaines et françaises avaient manifesté un intérêt pour les actifs gaziers mis en vente par Athènes.

Lefteris Papadimas, Benoît Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below