Wall Street ouvre en hausse, espoirs pour l'Europe

lundi 6 août 2012 15h46
 

NEW YORK (Reuters) - Les places boursières américaines ont ouvert en hausse lundi sur de nouveaux espoirs d'apaisement de la crise en zone euro après des avancées dans les discussions entre la Grèce et ses créanciers et alors que la BCE a laissé la porte ouverte la semaine dernière à un nouveau programme de rachats de dette.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones gagnait 0,32% (+41,17 points) à 13.137,53 points. Le Standard & Poor's, plus large, prenait 0,30% (+ 4,16 points) à 1.395,17 points tandis que le composite du Nasdaq avançait de 0,35% (+10,29 points) à 2.977,94 points.

Les inspecteurs du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Union européenne ont terminé leur visite en Grèce et ils y reviendront en septembre, a déclaré dimanche le chef de la mission du FMI en Grèce, Poul Thomsen.

Vendredi, Wall Street a terminé à un plus haut depuis début mai après la publication d'un rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis meilleur que prévu et de nouveaux espoirs sur une action plus ferme des autorités européennes à la crise en zone euro.

Aux valeurs, Knight Capital Group plonge encore de 35,06% à 2,61 dollars après avoir perdu 85% de sa valeur lors des quatre séances précédentes. Le teneur de marché a fait savoir lundi qu'il obtiendrait 400 millions de dollars de financements auprès d'un groupe d'investisseurs afin de poursuivre ses activités après la lourde perte engendrée par une erreur d'opération de trading qui a perturbé les échanges à Wall Street mercredi dernier.

Activision Blizzard, filiale de Vivendi et numéro un mondial de l'édition de jeux vidéo, grimpe de 2,5% à 11,40 dollars. Le groupe pourrait voir son titre fortement grimper en Bourse, dopé par le lancement imminent d'un nouveau jeu et un partenariat commercial en Chine, rapporte Barron's.

Rodrigo Campos, Blandine Hénault pour le service français

 
<p>Les places boursi&egrave;res am&eacute;ricaines ont ouvert en hausse lundi sur de nouveaux espoirs d'apaisement de la crise en zone euro. Dans les premiers &eacute;changes, le Dow Jones gagnait 0,32% , le Standard &amp; Poor's prenait 0,30% et le composite du Nasdaq avan&ccedil;ait de 0,35%. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer</p>