6 août 2012 / 10:54 / dans 5 ans

Richemont prévoit un bond de ses profits grâce aux émergents

<p>Le n&deg;2 mondial du luxe Richemont, propri&eacute;taire, entre autres, de Piaget, anticipe une hausse de 20% &agrave; 40% de son b&eacute;n&eacute;fice semestriel, soutenu par la hausse de ses ventes dans les march&eacute;s &eacute;mergents et aupr&egrave;s des touristes asiatiques en visite en Europe. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann</p>

par Martin de Sa‘Pinto

ZURICH (Reuters) - Richemont, le numéro deux mondial du luxe, anticipe une hausse de 20% à 40% de son bénéfice semestriel, bien plus que ce qu‘attendaient les analystes, grâce à une forte hausse de ses ventes dans les marchés émergents et auprès des touristes asiatiques en visite en Europe.

Le groupe suisse, qui possède l‘horloger IWC et le joaillier Cartier, a dit lundi avoir enregistré sur les quatre mois à fin juillet un chiffre d‘affaires en hausse de 24% en rythme annuel, et en progression de 13% à changes constants.

Richemont estime que son bénéfice net et son bénéfice d‘exploitation devraient augmenter de l‘ordre de 20% à 40% sur les six mois d‘avril à septembre, correspondant au premier semestre de son exercice 2012-2013. Les analystes interrogés par Starmine anticipaient une croissance d‘environ 28% pour la période.

“Au début de l‘année, le groupe disait que sa marge pourrait baisser cette année compte tenu des investissements - à présent il semble qu‘elle augmentera”, relève John Cox, directeur de la recherche suisse pour le courtier Kepler Capital Markets.

Le titre gagnait 6,69% à 59,80 francs suisses vers 10h30 GMT, entraînant avec lui l‘indice Stoxx 600 du secteur (+0,6%). Le français LVMH, numéro un mondial du luxe, gagnait 1,29% et PPR 1,41%.

La croissance des marchés émergents, notamment de la Chine, ainsi que l‘engouement pour les produits de luxe des touristes asiatiques en visite en Europe ont permis à Richemont comme à LVMH de compenser l‘impact de la baisse du pouvoir d‘achat dans une Europe déprimée par l‘austérité.

Richemont a dépassé les attentes lors de son exercice 2011-2012 à fin mars en affichant une hausse de 43% de son bénéfice, grâce à une forte demande asiatique, et avait dit en mai anticiper une poursuite de sa croissance.

Julien Dury et Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below