Le taux chômage US grimpe malgré les créations d'emploi

vendredi 3 août 2012 17h00
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - Le rythme de création d'emplois aux Etats-Unis a accéléré au mois de juillet à un plus haut de cinq mois mais le taux de chômage a augmenté, au risque de rendre moins lisible les perspectives de politique monétaire après le statu quo observé par la Réserve fédérale.

L'économie américaine a créé 163.000 emplois le mois dernier, selon les données publiées vendredi par le département du Travail, alors que le marché attendait 100.000, après 64.000 emplois créés en juin (80.000 en première estimation).

Le taux de chômage a en revanche augmenté, ressortant à 8,3% en juillet, contre 8,2% en juin. Les économistes l'attendaient stable.

Mercredi, la Réserve fédérale américaine n'a pas succombé aux sirènes d'un nouveau plan d'assouplissement quantitatif que beaucoup appelaient de leurs voeux, même si elle a admis que de nouveaux rachats d'actifs pourraient se produire à terme afin de soutenir une économie qui, de son propre aveu, perd de son élan.

La plupart des économistes s'attendaient à ce que la Fed se lance dans une troisième phase d'assouplissement quantitatif, qui pourrait être annoncée dès la prochaine réunion de son comité de politique monétaire, les 12 et 13 septembre. Mais les derniers chiffres de l'emploi, en demi-teinte, sèment le doute.

"Ce rapport sur l'emploi ne donne pas une indication claire sur ce que la Fed fera. Nous aurons besoin d'en avoir d'autres", commente Robert Dye, chef économiste chez Comerica.

La Fed s'est engagée à maintenir les taux directeurs à des niveaux proches de zéro jusqu'en 2014 et a injecté près de 2.300 milliards de dollars dans l'économie américaine pour soutenir une reprise hésitante.

Le taux de chômage demeure cependant obstinément au-dessus de 8% depuis plus de trois ans. C'est sa plus longue période au-dessus de ce seuil depuis la Grande Dépression des années 1930.   Suite...

 
<p>Le taux de ch&ocirc;mage a augment&eacute; aux Etats-Unis malgr&eacute; l'acc&eacute;leration du rythme de cr&eacute;ation d'emplois dans le pays au mois de juillet &agrave; un plus haut de cinq mois. /Photo prise le 4 mai 2012/REUTERS/Lee Celano</p>