3 août 2012 / 07:43 / il y a 5 ans

Les Bourses européennes rebondissent

<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes ont rebondi &agrave; l'ouverture apr&egrave;s avoir lourdement sanctionn&eacute; la veille les propos jug&eacute;s d&eacute;cevants du pr&eacute;sident de la Banque centrale europ&eacute;enne), Mario Draghi. &Agrave; Paris, le CAC 40 progressait de 0,88% vers 07h30 GMT, tandis qu'&agrave; Francfort, le Dax avan&ccedil;ait de 0,84% et qu'&agrave; Londres, le FTSE prenait 0,53%. /Photo d'archives/REUTERS</p>

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse vendredi, rebondissant après avoir lourdement sanctionné la veille les propos jugés décevants du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, avant la publication dans la journée de plusieurs indicateurs macroéconomiques majeurs.

À Paris, le CAC 40 progresse de 0,88% (+28,59 points) à 3.261,05 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,84% et à Londres, le FTSE prend 0,53%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 regagne 0,89%.

Les investisseurs surveilleront dans la matinée les indices PMI pour le secteur des services en zone euro, alors que les mêmes indicateurs ont fait ressortir plus tôt cette semaine une contraction de l'activité manufacturière.

La séance sera surtout marquée par la publication à 12h30 GMT du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis pour le mois de juillet, qui doit donner une indication sur l'ampleur du ralentissement économique de la première économie mondiale.

Cette salve de statistiques intervient alors que ni la Réserve fédérale américaine (Fed), ni la Banque centrale européenne (BCE) n'ont annoncé de mesures immédiates pour soutenir la croissance lors de leur comité de politique monétaire cette semaine.

Le rebond des marchés est essentiellement soutenu par le secteur bancaire, l'indice des valeurs en Europe progressant de 1,33%, plus forte hausse sectorielle, avec de nettes hausses pour Deutsche Bank (+2,76%) et BNP Paribas (+3,24%).

Siemens grimpe aussi de plus de 4% après avoir annoncé un programme de rachats d'actions de trois milliards d'euros d'ici la fin de l'année.

Sur le marché des changes, l'euro regagne également quelques couleurs, évoluant sur le seuil de 1,22 dollar. La devise unique a chuté de 1,24 dollar à 1,21 dollar lors de la seule journée de jeudi après le discours de politique monétaire de Mario Draghi.

Toutefois, les tensions sont encore largement perceptibles sur les marchés obligataires. Le rendement des obligations espagnoles à 10 ans progresse ainsi encore de 15 points de base, à 7,37%, tandis que le rendement du Bund retombe à 1,265%.

Blandine Hénault pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below