29 juillet 2012 / 17:33 / il y a 5 ans

La zone euro est prête à agir avec la BCE, dit Juncker

<p>Selon le pr&eacute;sident de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker, "Il n'y a plus de temps &agrave; perdre" pour l'Espagne et la zone euro est pr&ecirc;te &agrave; agir avec la Banque centrale europ&eacute;enne apr&egrave;s l'examen des march&eacute;s. /Photo prise le 29 juin 2012/REUTERS/Eric Vidal</p>

PARIS (Reuters) - “Il n‘y a plus de temps à perdre” pour l‘Espagne et la zone euro est prête à agir avec la Banque centrale européenne (BCE), déclare au Figaro Jean-Claude Juncker, qui précise qu‘une décision sera prise d‘ici quelques jours à l‘examen des marchés.

“Les taux se calment depuis que le président de la BCE, Mario Draghi, a dit, sagement, que tout sera fait pour préserver l‘euro. Pour ce qui est d‘agir, nous déciderons à l‘examen des marchés d‘ici à quelques jours. Il n‘y a plus de temps à perdre”, dit le président de l‘Eurogroupe dans un entretien à paraître lundi dans le quotidien français.

“Je n‘ai aucun doute que les décisions prises au sommet (européen du 29 juin) seront appliquées. Nous sommes arrivés à un point crucial. Mais il reste à préciser le rythme et la mesure. Nous agirons ensemble avec la BCE, sans toucher à son indépendance. Quand je dis ‘nous’, il s‘agit du fonds de sauvetage FESF, c‘est-à-dire des dix-sept gouvernements”, poursuit-il.

“Je ne veux pas aiguiser l‘appétit des marchés, mais comme l‘a dit Mario Draghi, cela se traduira par des résultats”, ajoute le président de l‘Eurogroupe, ajoutant que Mario Draghi “dit tout haut ce que les chefs de gouvernement pensent tout bas”.

Jean-Claude Juncker déplore “la dictature de la courte vue”, estimant que les marchés “se trompent lourdement”.

Le problème de l‘Espagne, souligne-t-il, “sera réglé”. “Nous n‘allons pas nous agenouiller devant les faux médecins des marchés. Cela vaut aussi pour l‘Italie”.

Il épingle en outre l‘attitude de l‘Allemagne, qu‘il accuse de “faire de la politique intérieure sur le dos de l‘euro”. “La zone euro n‘est-elle plus qu‘une succursale de la République fédérale?”, lance-t-il.

RACHAT D‘OBLIGATIONS ESPAGNOLES?

Jean-Claude Juncker estime néanmoins que le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, lui “semble avoir toutes les qualités requises” pour lui succéder à la tête de l‘Eurogroupe.

Le Monde annonçait dans son édition de vendredi l‘imminence d‘une action concertée de la BCE avec les Etats membres de la zone euro pour limiter l‘envolée des taux d‘intérêt de l‘Espagne et de l‘Italie.

Selon des responsables européens, Madrid aurait fini par admettre avoir besoin d‘une aide internationale, même si le gouvernement espagnol a démenti vendredi une telle éventualité.

Dans un rapport rendu public vendredi, le Fonds monétaire international (FMI) salue les mesures prises par l‘Espagne pour redresser ses comptes, tout en soulignant que leur efficacité dépendra à la fois des décisions prises au niveau européen et d‘une diminution des tensions sur le marché de la dette souveraine.

Après avoir atteint un record depuis la création de la zone euro à 7,78% en début de semaine, le rendement des obligations espagnoles à dix ans est revenu à 6,76% dans la foulée des propos de Mario Draghi, qui a déclaré jeudi dernier que la Banque centrale européenne était “prête à tout pour préserver l‘euro”.

Selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, la BCE envisagerait d‘acheter des obligations d‘Etat espagnoles à des institutions financières et à d‘autres investisseurs afin de stimuler la demande pour la dette souveraine émise par Madrid et réduire ainsi son coût.

La BCE passerait à l‘action par l‘intermédiaire du Fonds européen de stabilité financière (FESF).

Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below