Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris

vendredi 27 juillet 2012 13h21
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 gagne 1,3% à 3.249,36 points à 13h05, dans un marché nerveux alors que François Hollande et Angela Merkel s'entretiennent de l'application des décisions du conseil européen de fin juin et de l'aide à apporter à l'Espagne.

* MICHELIN (+7,46%, plus forte hausse du CAC 40) a confirmé tabler sur une nette hausse de son résultat opérationnel 2012 en dépit d'un marché automobile toujours très difficile, en particulier en Europe.

* RENAULT (+6,98%) a publié des résultats semestriels impactés par la dégradation du marché automobile en Europe mais est parvenu à rester bénéficiaire sur la période, contrairement à son concurrent PSA PEUGEOT CITROËN (-1,36%), moins internationalisé.

* EADS (+6,38%) a relevé ses prévisions pour 2012 grâce à un deuxième trimestre largement meilleur que prévu, mais sa filiale Airbus a reporté la mise en service de l'A350 au second semestre 2014 à la suite d'un problème de perçage des ailes du futur long courrier.

* PPR (+5,3%) figure également parmi les plus fortes hausses du CAC 40, le groupe ayant publié la veille des résultats portés par la performance de ses activités dans le luxe.

LVMH, qui a accusé une baisse de sa marge au premier semestre, perd de son côté 2,08%.

* LAFARGE (+5,28%), qui a confirmé ses objectifs annuels après un deuxième trimestre pénalisé par la Grèce, a reçu des marques d'intérêt pour ses cessions d'actifs.

* TOTAL gagne 2,53% après avoir annoncé un acompte sur dividende de 0,59 euro au titre du deuxième trimestre, en hausse de 3,5% par rapport au premier trimestre, sur fond de résultats en croissance malgré un prix du brut moins favorable et un recul de sa production.

* DANONE (+1,82%) s'est appuyé sur les pays émergents pour accroître ses ventes au premier semestre mais la baisse de la consommation en Europe de l'Ouest, notamment en Espagne, a pesé sur sa marge, un scénario amené à se durcir sur la deuxième partie de l'année.   Suite...

 
<p>Renault, qui est rest&eacute; b&eacute;n&eacute;ficiaire au premier semestre, contrairement &agrave; son concurrent PSA Peugeot Citro&euml;n, gagne 6,98% &agrave; la mi-s&eacute;ance. /Photo d'archives/REUTERS/R&eacute;gis Duvignau</p>