EADS annonce un nouveau retard pour l'A350

vendredi 27 juillet 2012 11h42
 

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - EADS a relevé vendredi ses prévisions pour 2012 grâce à un deuxième trimestre largement meilleur que prévu, mais sa filiale Airbus a reporté la mise en service de l'A350 au second semestre 2014 à la suite d'un problème de perçage des ailes du futur long courrier.

Le groupe européen d'aérospatiale et de défense prévoit désormais une hausse d'environ 10% de son chiffre d'affaires cette année, contre plus de 6% précédemment. Il a aussi relevé sa prévision de résultat d'exploitation (Ebit) avant éléments non récurrents de 200 millions d'euros pour la porter à 2,7 milliards.

Le titre EADS bondit en Bourse de Paris après ces annonces. A 11h25, il s'adjuge 6,06% à 29,92 euros, affichant la plus forte hausse de l'indice CAC 40, qui cède pour sa part 0,25%. Le titre prend 24% depuis le début de l'année, portant la capitalisation du groupe à 24,7 milliards d'euros.

"La forte rentabilité sous-jacente de la production centrale du groupe a des implications positives pour les estimations de résultats pour 2013, toutefois atténuées par de potentielles nouvelles charges sur l'A350 l'an prochain au fur et à mesure du développement du programme", estime Barclays dans une note.

EADS a passé au deuxième trimestre une charge de 124 millions d'euros liée à un retard de trois mois environ consécutif au problème de perçage des ailes de l'A350, qu'Airbus avait reconnu lors du salon aéronautique de Farnborough, début juillet près de Londres.

La première livraison de l'appareil, prévue à l'origine à la mi-2013, avait déjà été repoussée à la mi-2014. L'A350 est destiné à concurrencer le Dreamliner 787 de Boeing.

Au deuxième trimestre, EADS a dégagé un résultat d'exploitation (Ebit) avant éléments exceptionnels de 735 millions d'euros, en hausse de 98%, et un chiffre d'affaires de 13.530 millions d'euros, en progression de 12%.

Les analystes interrogés par Inquiry Financial Europe attendaient en moyenne un Ebit de 576 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 12.979 millions.   Suite...

 
<p>EADS reporte la mise en service de l'A350 au second semestre 2014 &agrave; la suite d'un probl&egrave;me de per&ccedil;age des ailes du futur long courrier d'Airbus, un nouveau revers pour le programme le plus surveill&eacute; de l'avionneur. /Photo d'archives/REUTERS/St&eacute;phane Mah&eacute;</p>