Total veut céder son réseau de transport de gaz TIGF

jeudi 26 juillet 2012 17h53
 

par Sophie Sassard

PARIS (Reuters) - Total se prépare à vendre TIGF, sa filiale de transport et de stockage de gaz, dans le cadre d'une opération qui pourrait représenter environ 2,8 milliards d'euros, ont indiqué à Reuters trois personnes proches du dossier.

Le produit de la cession du réseau, actif dans le sud-ouest de la France, pourrait permettre au groupe pétrolier français de procéder à des acquisitions alors que la concurrence entre les différents acteurs du secteur fait rage sur le terrain du gaz de schiste et de la découverte de nouveaux gisements.

"Le processus en est au stade préliminaire. (Le PDG de Total) Christophe de Margerie devrait annoncer son intention de vendre en septembre", a déclaré l'une des sources.

Total a refusé de commenter et TIGF n'était pas joignable dans l'immédiat.

Selon les sources, TIGF serait susceptible d'intéresser des fonds européens actifs dans le secteur des infrastructures ainsi que les fonds souverains chinois (CIC) ou d'Abou Dhabi (Adia), qui seraient en train de constituer un consortium.

D'autres fonds spécialisés dans le transport de l'énergie, comme les canadiens Inter Pipeline et Enbridge , figurent également parmi les repreneurs potentiels, a indiqué un banquier actif dans le secteur.

"Il ne s'agit pas d'actifs stratégiques pour un géant pétrolier et gazier mais l'aspect récurrent de l'activité serait très intéressant pour des fonds", a-t-il ajouté.

Mais le contrôle de TIGF devra rester en France, car ses gazoducs représentent 14% du réseau français et la société concentre 22% des réserves de gaz naturel liquéfié (GNL)..   Suite...

 
<p>Total se pr&eacute;pare &agrave; vendre TIGF, sa filiale de transport et de stockage de gaz, dans le cadre d'une op&eacute;ration qui pourrait repr&eacute;senter environ 2,8 milliards d'euros, selon trois sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Stephen Hird</p>