25 juillet 2012 / 07:03 / dans 5 ans

Le FMI prévoit un atterrissage en douceur de l'économie chinoise

<p>L'&eacute;conomie chinoise est sur la voie d'un atterrissage en douceur en d&eacute;pit des vents contraires de l'&eacute;conomie mondiale, selon un rapport du Fonds mon&eacute;taire international. /Photo prise le 24 juillet 2012/Sean Yong</p>

PEKIN (Reuters) - L'économie chinoise est sur la voie d'un atterrissage en douceur en dépit des vents contraires de l'économie mondiale, note le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport publié mercredi.

Le FMI appelle cependant les autorités chinoises à de nouvelles réformes et à une réévaluation du yuan pour rééquilibrer la croissance de leur économie et réduire les risques.

Le rapport souligne que les réformes économiques entreprises ont "substantiellement" réduit les risques de déséquilibres externes au prix cependant d'un accroissement des déséquilibres internes.

"La politique mise en oeuvre devrait continuer d'être adaptée aux objectifs de croissance fixés pour cette année. Dans l'éventualité d'une dégradation des perspectives extérieures, la Chine dispose de vastes marges de manoeuvres pour répondre avec force, en recourant à la politique budgétaire comme ligne de défense principale (...)", note le FMI.

De son côté, le ministère chinois de l'Industrie a déclaré s'attendre à une accélération de la croissance au second semestre grâce à l'impact des mesures prises pour soutenir l'activité, tout en reconnaissant que le ralentissement de la demande ne devait pas sous-évalué.

"Nous observons des signes clairs émanant du secteur industriel montrant que l'économie est en train de se stabiliser", a déclaré Zhu Hongren, un haut responsable du ministère.

"Mais nous devons garder à l'esprit le fait que les fondations sur lesquelles reposent la stabilité du secteur sont fragiles et que les pressions à la baisse sont toujours présentes", a-t-il ajouté.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) chinois est tombée au deuxième trimestre à 7,6%, son rythme le plus bas depuis plus de trois ans.

Sur la question monétaire, le FMI tempère ses propos et évoque désormais un yuan "modérément sous-évalué", signe que la devise chinoise se rapproche progressivement de sa véritable valeur de marché après une décennie de sous-évaluation marquée.

Le précédent rapport annuel du FMI sur l'économie chinoise parlait d'un yuan "substantiellement sous-évalué".

Le FMI, qui a révisé à la baisse la semaine dernière sa prévision de croissance pour la Chine en 2012, la ramenant de 8,25 à 8%, souligne qu'une aggravation de la crise de la dette dans la zone euro constituait le principal risque extérieur pesant sur l'économie chinoise.

Lucy Hornby avec Lesley Wroughton à Washington; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below