M6 ne voit pas de rebond du marché publicitaire au 2e semestre

mardi 24 juillet 2012 18h23
 

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - M6 exclut un rebond du marché publicitaire au cours de la deuxième partie de l'année après une nette dégradation au deuxième trimestre, qui a pesé sur les revenus de sa chaîne vedette en dépit de ses succès d'audience.

Le chiffre d'affaires de M6 comme celui des autres chaînes du groupe de télévision et de ses activités de diversification se sont retournés à la baisse sur la période d'avril à juin après une hausse sur les trois premiers mois de l'année.

"L'incertitude sur l'activité économique ne permet pas d'envisager de rebond du marché publicitaire au deuxième semestre", indique le groupe dans un communiqué, tout en disant espérer gagner des parts de marché grâce aux bonnes audiences de M6.

La chaîne, dont la part d'audience a progressé de 0,9 point au premier semestre, a pourtant vu ses recettes publicitaires reculer de 4,0% sur la période, pénalisée par la nette dégradation du marché publicitaire français au mois de mai.

M6 a ainsi enregistré un repli de 6,6% de ses revenus au deuxième trimestre, en dépit de la diffusion en juin de l'Euro de football dont la chaîne détenait une partie des droits.

Le président du directoire Nicolas de Tavernost avait prévenu le mois dernier que les chiffres s'annonçaient décevants.

"Le marché s'est retourné violemment en mai. Juin n'est pas bon, juillet s'annonce mauvais ainsi que la rentrée", avait-il déclaré à l'occasion d'un colloque sur les médias.

TF1 PUBLIERA JEUDI   Suite...

 
<p>M6 exclut un rebond du march&eacute; publicitaire au cours de la deuxi&egrave;me partie de l'ann&eacute;e apr&egrave;s une nette d&eacute;gradation au deuxi&egrave;me trimestre, qui a pes&eacute; sur les revenus de sa cha&icirc;ne vedette en d&eacute;pit de ses succ&egrave;s d'audience. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer</p>