24 juillet 2012 / 16:09 / il y a 5 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a reculé de 0,87% à 3.074,68 points dans un marché volatil, pris en tenaille entre des résultats d'entreprise meilleurs que prévu et des indicateurs macroéconomiques de plus en plus médiocres dans un contexte toujours dominé par la crise de la dette.

* De nombreuses CYCLIQUES ont pâti d'indices PMI suggérant une nouvelle récession en zone euro et montrant une décélération de la croissance du secteur manufacturier aux Etats-Unis pour le quatrième mois de suite en juillet, ramenée à son rythme le plus faible depuis 19 mois.

PSA a reculé de 4,07% à 6,24 euros - plus forte baisse du CAC 40 -, BOUYGUES de 2,15% à 19,145 euros et VINCI de 1,28% à 32,46 euros. L'indice Stoxx du secteur automobile a cédé 0,94% et celui de la construction de 0,29%.

* STMICROELECTRONICS a fini en repli de 3,73% à 3,764 euros. Le fabricant de semi-conducteurs est prudent pour le troisième trimestre en raison d'une détérioration de la conjoncture économique mondiale.

* Les SECTEURS RÉGLEMENTÉS, comme les TÉLÉCOMS (-1,33%) et les UTILITIES (-1,75%), ont été plombés par la situation de l'Espagne qui pourrait conduire le pays à durcir sa réglementation afin de redresser ses finances publiques, la Catalogne envisageant un plan gouvernemental pour l'aider à répondre à ses besoins de financement cette année.

EDF a perdu 3,5% à 15,295 euros, GDF SUEZ 2,13% à 16,77 euros, VEOLIA ENVIRONNEMENT 2,08% à 8,424 euros, FRANCE TELECOM 2,34% à 10,23 euros et VIVENDI 1,49% à 15,50 euros.

* Les VALEURS FINANCIÈRES sont restées sous pression, avec la crise de la zone euro et des taux obligataires espagnols qui évoluent toujours à des plus hauts historiques. AXA a ainsi perdu 3,12% à 8,903 euros. CRÉDIT AGRICOLE a abandonné 3,23% à 2,94 euros, BNP PARIBAS 1,84% à 26,46 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,53% à 15,40 euros. Hors CAC 40, NATIXIS a lâché 1,72% à 1,773 euro.

L'indice Stoxx des banques de la zone euro a perdu 2,82% et celui des assurances 2,14%.

* A rebours de tendance, CAP GEMINI (+2,48% à 26,685 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, l'allemand SAP (+3,5%) ayant maintenu sa prévision pour cette année, malgré un contexte économique incertain, grâce à l'essor de son activité dans les services d'informatique dématérialisée ("cloud"). L'indice Stoxx des valeurs technologiques s'est octroyé 1,52%, plus forte hausse sectorielle en Europe.

* UNIBAIL-RODAMCO (+1,56% à 149,55 euros) s'est dit confiant dans sa capacité à atteindre son objectif de croissance de 4% du résultat net récurrent par action cette année après être parvenu contre toute attente à faire croître son bénéfice semestriel en maîtrisant ses frais.

* EADS s'est adjugé 1,84% à 28,445 euros, la monnaie unique restant sous le seuil de 1,21 dollar.

* PUBLICIS (+0,42% à 39,105 euros) a profité d'un relèvement de recommandation de Barclays sur la valeur tout comme TF1 (+3,73% à 6,56 euros).

* AREVA, qui doit publier ses résultats trimestriels jeudi après-Bourse, a rebondi de 4,19% à 11,45 euros, signant la deuxième plus forte hausse de l'indice SBF 120 dans des volumes limités représentant moins des deux tiers de leur moyenne des trois derniers mois, après avoir reculé de 7% au cours des quatre séances précédentes.

Le groupe d'énergie nucléaire a annoncé lundi soir l'acquisition d'une technologie en cours de déploiement commercial permettant la production de "charbon vert", afin de se renforcer dans les énergies renouvelables.

* MERCIALYS a fini en tête du SBF 120 avec une progression de 4,41% à 15,375 euros, après avoir relevé son objectif de croissance de résultat des opérations retraité par action pour l'année 2012 après avoir fait état d'une hausse supérieure aux attentes pour le premier semestre (+9,4%).

* INTERPARFUMS a avancé de 1,65% à 17,27 euros. Le groupe a relevé son objectif de chiffre d'affaires pour 2012 à 420 millions d'euros, contre 400 millions auparavant, après avoir vu ses ventes progresser de 28% à 209 millions au premier semestre grâce notamment aux licences Montblanc, Jimmy Choo et Boucheron.

* PCAS a bondi de 5,08% à 1,86 euro. Le groupe de chimie de spécialité a annoncé que ses résultats du premier semestre seraient en "hausse sensible" sur un an après avoir annoncé une croissance de 4,1% de son chiffre d'affaires sur les six premiers mois de l'année.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below