Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

mardi 24 juillet 2012 13h00
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 recule de 0,20% à 3.095,42 points à 12h20 dans un marché affecté par des signes de récession de plus en plus marqués au vu des indices PMI, notamment allemands, et toujours dominé par la crise de la dette . Dernier épisode en date, Moody's a placé sous perspective négative le "triple A" de l'Allemagne ainsi que des Pays-Bas et du Luxembourg.

* STMICROELECTRONICS, plus forte baisse du CAC 40, recule de 4,14%. Le fabricant de semi-conducteurs a fait état lundi soir de résultats trimestriels conformes aux attentes, tout en se montrant prudent, comme TEXAS INSTRUMENTS, pour le troisième trimestre en raison d'une détéroriation de la conjoncture économique mondiale.

* Les VALEURS FINANCIÈRES sont encore sous pression, avec la crise de la zone euro et des taux obligataires espagnols qui évoluent toujours à des plus hauts historiques. AXA cède 2,57%, CRÉDIT AGRICOLE recule de 2,63%, BNP PARIBAS de 2,37% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 1,5%. Hors CAC 40, NATIXIS abandonne 2,27%.

L'indice paneuropéen des banques recule de 1,3% et celui des assurances de 1,54%, plus forte baisse sectorielle.

* PUBLICIS pointe en tête du CAC 40 (+2,02%), soutenu par un relèvement de recommandation de Barclays.

* L'intermédiaire a également relevé sa recommandation sur TF1, plus forte hausse du SBF 120 (+5,03%).

* UNIBAIL-RODAMCO progresse de 1,53%, ses résultats trimestriels étant bien accueillis par le marché. La foncière s'est dite confiante dans sa capacité à atteindre son objectif de croissance de 4% du résultat net récurrent par action cette année après être parvenu contre toute attente à faire croître son bénéfice semestriel en maîtrisant ses frais.

* TECHNIP avance de 1,41% après avoir signé un accord d'affrètement avec North Sea Shipping pour un nouveau navire de construction offshore, principalement destiné à la mer du Nord et devant être livré en 2014.

* FAURECIA progresse de 0,35% après avoir ouvert en baisse de plus de 3%. L'équipementier automobile a annoncé de nouvelles mesures de restructuration en Europe en 2012 et 2013 afin de préserver sa rentabilité face à une chute de la production automobile sur le continent, qui affecte tout particulièrement sa maison mère, le constructeur PSA PEUGEOT CITROËN (-2,84%).   Suite...

 
<p>La Bourse de Paris est orient&eacute;e &agrave; la baisse &agrave; la mi-s&eacute;ance. Vers 12h20, le CAC 40 recule de 0,20% dans un march&eacute; affect&eacute; par des signes de r&eacute;cession de plus en plus marqu&eacute;s dans la zone euro et toujours domin&eacute; par la crise de la dette. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>