Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

mardi 24 juillet 2012 08h17
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris.

* UNIBAIL-RODAMCO a déclaré lundi soir être confiant dans sa capacité à atteindre en 2012 son objectif de croissance de 4% du résultat net récurrent par action après avoir fait état d'une hausse supérieure aux attentes de son bénéfice au premier semestre grâce à la maîtrise de ses coûts.

* STMICROELECTRONICS a fait état lundi de résultats trimestriels conformes aux attentes, tout en se montrant prudent, comme TEXAS INSTRUMENTS, pour le troisième trimestre en raison d'une détérioration de la conjoncture économique mondiale.

* PUBLICIS - Barclays a relevé son conseil sur le titre de "pondération en ligne" à "surpondération".

Par ailleurs, le comité de nomination de Publicis doit rendre en septembre ses recommandations sur les candidats à la succession de Maurice Levy, rapporte mardi le quotidien Les Echos.

* Les VALEURS CYCLIQUES pourraient réagir à la publication des indices PMI des directeurs d'achat pour le mois de juillet, qui donneront des indications sur l'activité en France, en Allemagne et en zone euro, ainsi que sur le secteur manufacturier en Chine.

* Les VALEURS FINANCIÈRES pourraient être sous pression, Madrid devant placer 3,0 milliards d'euros de bons à trois et six mois mardi, alors même que les taux obligataires espagnols ont atteint de nouveaux plus hauts sur le marché secondaire.

Par ailleurs, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a fait savoir lundi soir que la situation actuelle des marchés ne justifiait pas une interdiction des ventes à découvert sur les valeurs financières en France.

* FAURECIA a annoncé mardi son intention d'accélérer ses mesures de restructuration en Europe en 2012 et 2013 pour préserver sa rentabilité face à une production automobile en baisse sur le continent.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident du directoire de Publicis, Maurice Levy. Le titre du groupe publicitaire figure au rang des valeurs &agrave; suivre ce mardi &agrave; la Bourse de Paris, alors que Barclays a relev&eacute; son conseil sur le titre de "pond&eacute;ration en ligne" &agrave; "surpond&eacute;ration". /Photo prise le 12 juin 2012/REUTERS/John Schults</p>