Le groupe pétrolier chinois CNOOC va racheter le canadien Nexen

lundi 23 juillet 2012 16h30
 

par Lee Chyen Yee

HONG KONG (Reuters) - Le groupe pétrolier chinois CNOOC a annoncé lundi un accord pour racheter le canadien Nexen plus de 15 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros), l'une des plus grosses acquisitions chinoises à ce jour, qui devrait mettre à l'épreuve la tolérance du Canada vis-à-vis des OPA étrangères.

Premier producteur pétrolier offshore en Chine, CNOOC, société contrôlée par l'Etat, a précisé qu'il verserait 27,50 dollars par action, ce qui représente une prime de 61% par rapport au cours de clôture de Nexen vendredi à Wall Street.

"La valeur globale de l'acquisition proposée est d'environ 15,1 milliards de dollars et elle est payable en numéraire", déclare le groupe chinois, spécialiste de l'exploitation de gisements marins, dans un document adressé aux autorités boursières de Hong Kong.

L'endettement de Nexen, qui est d'environ 4,3 milliards de dollars, restera à son niveau actuel.

CNOOC a précisé son intention de financer son acquisition avec de la trésorerie existante et des financements externes.

Ce rachat, indique CNOOC, lui permettra de compléter ses activités de production offshore en Chine avec celles de Nexen, situées dans des régions qui figurent parmi les plus importantes en termes de production pétrolière dans le monde, comme l'ouest du Canada, la mer du Nord, le golfe du Mexique et le large du Nigeria.

Le groupe ajoute dans son communiqué que le conseil d'administration de Nexen a approuvé l'opération à l'unanimité.

D'après des données Thomson Reuters, l'acquisition de Nexen par CNOOC serait la plus importante jamais réalisée à l'étranger par une société chinoise.   Suite...

 
<p>Le groupe p&eacute;trolier chinois CNOOC a annonc&eacute; lundi avoir conclu le rachat du canadien Nexen pour environ 15,1 milliards de dollars (12,44 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Petar Kujundzic</p>