PSA produira un utilitaire pour Toyota à Sevelnord

lundi 23 juillet 2012 12h00
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Le site de PSA Peugeot Citroën de Sevelnord (Nord) produira à partir de l'an prochain des fourgonnettes pour le compte de Toyota, une bouffée d'oxygène pour la deuxième usine française de PSA la plus menacée après celle d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

A plus long terme, l'accord annoncé lundi par les deux constructeurs automobiles prévoit aussi une collaboration avec Toyota sur la prochaine génération de véhicules utilitaires de PSA. Mais cette fois le choix du site de production dépendra des négociations engagées avec les syndicats de Sevelnord sur un accord de flexibilité.

"Il est prévu que Toyota Motor Europe participe directement au développement et aux investissements industriels relatifs à cette prochaine génération de véhicules", déclarent PSA et Toyota dans un communiqué commun.

Ils soulignent qu'aucune prise de participation ni production commune ne sont envisagées dans le cadre de leur accord, dont les termes financiers n'ont pas été précisés.

Cette annonce intervient alors que PSA a annoncé début juillet 8.000 nouvelles suppressions d'emplois en France et la fermeture de son usine d'Aulnay-sous-Bois.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault doit recevoir dans l'après-midi le président du directoire de PSA Philippe Varin pour faire le point sur la situation du groupe.

Mercredi, PSA détaillera les mesures qu'il entend prendre pour endiguer ses pertes sur fond de chute des ventes en Europe. Le même jour, le gouvernement présentera son plan d'aide à la filière automobile.

"Dans le contexte actuel, une annonce qui crée de l'emploi, c'est toujours une bonne nouvelle", a déclaré Xavier Lellasseux, délégué CFDT chez PSA à propos de la production future de véhicules Toyota à Sevelnord. "Ceci dit, nous restons suspicieux sur les conditions de travail et les implications sociales qui pourraient découler de cette nouvelle coopération."   Suite...

 
<p>PSA Peugeot Citro&euml;n et Toyota Motor Europe s'allient sur le segment des v&eacute;hicules utilitaires l&eacute;gers en Europe. Le constructeur fran&ccedil;ais fournira au japonais des v&eacute;hicules de taille moyenne produits dans son usine de Sevelnord, qui seront commercialis&eacute;s en Europe sous la marque Toyota. /Photo prise le 19 juillet 2012/REUTERS/Eric Gaillard</p>