Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 20 juillet 2012 18h08
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a reculé de 2,14% à 3.193,89 points, la région de Valence en Espagne ayant annoncé sa volonté de demander une aide financière au gouvernement dans le cadre du plan de 18 milliards d'euros destinées aux finances publiques des régions.

Sur la semaine, l'indice phare de la place parisienne avance de 0,41%.

* Les valeurs BANCAIRES de LA ZONE EURO (-6,11%) ont plombé la tendance après l'appel à l'aide de la région de Valence, très endettée, auprès de Madrid.

CREDIT AGRICOLE a chuté de 6,35% à 3,214 euros, plus forte baisse du CAC 40, BNP PARIBAS a dévissé de 5,6% à 28,515 euros et SOCIETE GENERALE de 4,35% à 16,39 euros.

* Les UTILITIES européennes (-3,05%) ont, elles, pâti d'une note d'UBS dans laquelle l'intermédiaire souligne les effets de la concurrence des énergies renouvelables sur l'utilisation et les prix du charbon et du gaz.

EDF a lâché 5,65% à 16,44 euros. UBS a baissé sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "vendre". GDF SUEZ a cédé 3,6% à 17,56 euros et VEOLIA ENVIRONNEMENT 4,6% à 8,915 euros.

* Les CYCLIQUES ont souffert du regain d'inquiétudes du marché alors que Madrid voit l'économie espagnole se contracter de 0,5% en 2013, après un recul de 1,5% cette année.

STMICROELECTRONICS a terminé en baisse de 4,72% à 3,974 euros, SAINT-GOBAIN de 4,02% à 27,005 euros et ARCELORMITTAL de 3,95% à 12,15 euros. L'indice Stoxx de la construction a perdu 2,25% et celui de l'automobile 1,9%.

* VIVENDI (-3,51% à 15,115 euros) envisage de vendre sa filiale télécoms brésilienne GVT, pourtant l'un des joyaux de son portefeuille d'activités, et a du mal à trouver un acheteur pour Activision Blizzard au prix demandé, a-t-on appris de sources au fait du dossier.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>