L'Eurogroupe approuve l'aide aux banques espagnoles

vendredi 20 juillet 2012 18h18
 

par Jan Strupczewski et Robin Emmott

BRUXELLES (Reuters) - Les ministres de Finances de la zone euro (Eurogroupe) ont approuvé vendredi les termes d'un prêt à l'Espagne pouvant aller jusqu'à 100 milliards d'euros pour recapitaliser ses banques, mais le montant exact de l'aide ne sera fixé qu'en septembre.

Lors d'une téléconférence, les ministres ont validé un protocole d'accord avec l'Espagne définissant les conditions de cette aide, qui sera entièrement versée d'ici fin 2013.

Mais avant de décider du montant exact de ses besoins, Madrid doit attendre le résultats d'audits approfondis de son secteur bancaire, très affaibli par l'éclatement de la bulle immobilière de la fin des années 2000.

"Les ministres ont unanimement accepté aujourd'hui d'accorder une aide financière pour la recapitalisation d'institutions financières, en réponse à la demande des autorités espagnoles", peut-on lire dans le communiqué de l'Eurogroupe.

"Le montant spécifique sera déterminé sur la base d'une évaluation approfondie des besoins en capitaux de chacune des banques, qui a été engagée et devrait être finalisée en septembre."

L'aide aux banques, de nouvelles mesures d'austérité et un assouplissement des objectifs de Madrid en matière de réduction de ses déficits visent à éviter la nécessité d'un plan d'aide à l'Etat lui-même, et plus seulement aux banques du pays. Une aide similaire à celle accordée à la Grèce serait en effet beaucoup plus lourde pour les finances de la zone euro.

En contrepartie de ce prêt, Madrid devra restructurer son secteur bancaire et ses actifs tout en améliorant la gouvernance et la régulation, détaille le communiqué de l'Eurogroupe.

Madrid devra également honorer ses engagements pris auprès de l'Union européenne en matière de réduction du déficit public, de réformes structurelles et de rééquilibrage de son économie, ce qui devrait s'avérer difficile, du fait notamment de l'incapacité ou de la réticence de ses régions autonomes à limiter leurs propres dépenses pour réduire leur endettement.   Suite...

 
<p>Les ministres de Finances de la zone euro a formellement approuv&eacute; vendredi un protocole d'accord avec l'Espagne, qui autorise Madrid &agrave; emprunter jusqu'&agrave; 100 milliards d'euros pour recapitaliser ses banques. /Photo d'archives/REUTERS/KaiPfaffenbach</p>