19 juillet 2012 / 20:16 / dans 5 ans

Wall Street finit en hausse, porté par les technos

<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse jeudi pour la troisième séance d‘affilée, des résultats d‘entreprises solides dans le secteur technologique ayant permis au S&P 500 d‘atteindre un plus haut de deux mois et demi en dépit d‘une série d‘indicateurs macroéconomiques moroses.

L‘indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,27% (34,66 points) à 12.943,36 points. Le S&P-500, plus large, a pris 0,27% (3,73 points) à 1.376,51 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 0,79% (23,30 points) à 2.965,90 points.

Les résultats trimestriels restent au centre de l‘attention, les investisseurs étant notamment encouragés par IBM, qui a relevé mercredi soir sa prévision de résultat annuel. Le titre a gagné 3,77% sur cette annonce.

Le marché a cependant connu un début de séance hésitant, effaçant ses gains après la publication de l‘indice “Philly Fed”, qui révèle que l‘activité économique dans la région de Philadelphie s‘est contractée en juillet pour le troisième mois consécutif.

Les reventes de logements aux Etats-Unis sont quant à elles ressorties inférieures aux attentes et les inscriptions au chômage ont augmenté plus que prévu la semaine dernière, étayant les craintes d‘un ralentissement de l’économie américaine.

“Il est inscrit dans les cours des actions que la croissance va être lente pendant encore quelques temps”, commente Giri Cherukuri de Oakbrook Investments.

“Les gens se concentrent sur les valeurs individuelles après les résultats et cherchent à mesurer (à travers) les perspectives des entreprises combien l’économie est faible.”

Malgré le ralentissement de l’économie, les investisseurs en quête de rendements continuent de se tourner vers les actions, découragés par les prix records des Treasuries.

Les investisseurs craignaient par ailleurs que la crise de la dette en zone euro et le ralentissement de la croissance mondiale n‘affectent les résultats trimestriels, mais jusqu’à présent, la plupart d‘entre des sociétés ont battu les consensus que les analystes avaient récemment revu en baisse.

Qualcomm a abaissé ses perspectives de résultats pour le trimestre en cours mais a dit prévoir une amélioration de ses ventes et un bon dernier trimestre 2012. Les investisseurs ont visiblement apprécié, le titre gagnant 4,25%.

EBay a pris 8,6%. Le numéro un mondial des sites d‘enchères en ligne a maintenu ses prévisions annuelles après des résultats trimestriels meilleurs que prévu.

Morgan Stanley a en revanche perdu 5,3% après avoir fait état d‘un produit net bancaire en baisse au deuxième trimestre. La banque d‘affaires a expliqué que son activité obligataire avait souffert de la crainte des investisseurs de voir Moody’s abaisser sa note de crédit à deux crans au-dessus de la catégorie spéculative (junk).

Google a progressé de 2,1% à 593 dollars. Le groupe a publié ses résultats après la clôture, tout comme Microsoft (+0,7%).

Natalie Huet pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below