Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

jeudi 19 juillet 2012 08h05
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a annoncé jeudi la vente de sa filiale dans les déchets solides aux Etats-Unis au fonds d'investissement américain Highstar Capital pour 1,909 milliard de dollars (1,55 milliard d'euros).

* REMY COINTREAU a fait état d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes pour son premier trimestre, grâce à la croissance soutenue de ses ventes en Asie et aux Etats-Unis.

* HERMES INTERNATIONAL a vu la croissance de ses ventes ralentir à 13,7% à taux de change constants au deuxième trimestre et a estimé difficile de faire des prévisions pour 2012 compte tenu des incertitudes liées à l'environnement économique et à l'évolution des parités monétaires.

* VALEURS TECHNOLOGIQUES - International Business Machines (IBM) a fait état mercredi de bénéfices meilleurs qu'attendu au titre de son deuxième trimestre et relevé ses prévisions annuelles.

* Les VALEURS FINANCIÈRES pourraient réagir à une adjudication de dettes espagnoles à deux, cinq et sept ans dont le montant pourrait atteindre 3,0 milliards d'euros avant le débat à 14h au Bundestag sur la contribution allemande à l'aide européenne au secteur bancaire espagnol.

* La SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a été contactée dans le cadre d'une enquête liée à la manipulation du taux interbancaire de la zone euro Euribor, mais aucune malversation n'a été découverte à ce jour, a déclaré mercredi une porte-parole de la banque.

Le Financial Times a rapporté mercredi que des traders de la Société Générale, HSBC, Deutsche Bank et CRÉDIT AGRICOLE avaient des liens avec un trader de Barclays placé sous surveillance.

*CREDIT AGRICOLE - Le conseil d'administration du Crédit agricole SA a approuvé la nomination de Xavier Musca comme directeur général délégué, en charge des activités internationales de la banque, a déclaré mercredi Jean-Paul Chifflet, directeur général de Casa.   Suite...

 
<p>La Soci&eacute;t&eacute; G&eacute;n&eacute;rale est l'une des valeurs &agrave; suivre &agrave; la Bourse de Paris, apr&egrave;s que la banque a &eacute;t&eacute; contact&eacute;e dans le cadre d'une enqu&ecirc;te li&eacute;e &agrave; la manipulation du taux interbancaire de la zone euro Euribor. Aucune malversation n'a &eacute;t&eacute; d&eacute;couverte &agrave; ce jour, a d&eacute;clar&eacute; mercredi une porte-parole de la banque. /Photo prise le 16 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>