Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mercredi 18 juillet 2012 18h17
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a gagné 1,84% à 3.235,40 points, des publications d'entreprises jugées souvent solides et/ou meilleures qu'attendu rassurant les investisseurs sur la suite de la saison des résultats après plusieurs "profit warnings".

* LE SECTEUR TECHNOLOGIQUE EUROPÉEN (+2,79%) a signé la plus forte hausse sectorielle en Europe dans le sillage des résultats supérieurs aux attentes d'ASML (+6,78%).

STMICROELECTRONICS (+7,23% à 4,076 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40 et du SBF 120, ST-Ericsson, sa co-entreprise avec Ericsson (+2,21%), rassurant le marché pour le second semestre au lendemain d'une publication trimestrielle meilleure qu'attendu.

ALTEN a gagné 5,95% à 22,885 euros et SOITEC a pris 5,77% à 2,253 euros.

* Les autres VALEURS CYCLIQUES ont également été portées par les publications trimestrielles. ALSTOM a gagné 3,58% à 25,905 euros, BOUYGUES 3,39% à 20,755 euros et MICHELIN 2,96% à 52,86 euros. L'indice Stoxx de l'automobile a avancé de 1,77% et celui de la construction de 1,6%.

* PSA a rebondi de 3,96% à 6,098 euros, après avoir chuté de près de 18% en quatre séances suite à l'annonce jeudi de son plan de restructuration prévoyant 8.000 suppressions d'emplois supplémentaires en France.

Le gouvernement français a fait savoir ce mercredi que la filière automobile, en proie à des problèmes de surcapacités, n'obtiendrait plus d'aides publiques sans contrepartie des constructeurs.

* SANOFI a progressé de 3,63% à 63,15 euros. Novo Nordisk (-0,11%), en concurrence avec Sanofi sur le marché de l'insuline, a connu une nouvelle déception aux Etats-Unis, où les autorités ont décidé d'attendre les résultats d'une expertise avant d'approuver le Degludec, une insuline à longue durée d'action développée pour le traitement du diabète. Ce marché est estimé à quelque 5 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) par les analystes.

* ACCOR a finalement fini sur un gain de 0,85% à 25,055 euros, après avoir perdu jusqu'à plus de 2% dans les premiers échanges. Le groupe a fait état d'un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, pénalisé par un calendrier défavorable et la performance en retrait de ses marques économiques.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>