Wall Street rebondit et gagne 1,62%, soulagée par le PIB chinois

vendredi 13 juillet 2012 22h40
 

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Les principaux indices boursiers américains ont terminé en nette hausse vendredi, porté par les chiffres de la croissance chinoise, conformes aux attentes, ainsi qu'un secteur bancaire encouragé par les bénéfices encore copieux de JPMorgan.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 1,62% (203,82 points) à 12.777,09 points. Le S&P-500, plus large, a pris 1,65% (22,02 points) à 1.356,78 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 1,48% (42,28 points) à 2.908,47 points.

L'action JPMorgan a bondi de 5,96% à 36 dollars. La première banque américaine a dégagé un bénéfice de près de 5 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) au deuxième trimestre alors même que les positions hasardeuses prises par certains de ses traders lui ont fait perdre dans le même temps 4,4 milliards de dollars.

Sur le plan macroéconomique, les chiffres du produit intérieur brut (PIB) chinois ont rassuré les investisseurs qui craignaient d'y déceler les signes d'un atterrissage brutal pour la deuxième économie mondiale.

Le PIB de la Chine a progressé de 7,6% au deuxième trimestre, après +8,1% au cours des trois premiers mois de l'année, une hausse très légèrement supérieure à l'objectif de 7,5% que s'est fixé le gouvernement chinois pour l'ensemble de l'année.

La trajectoire empruntée par l'économie chinoise est surveillée de très près, à plus forte raison dans le contexte actuel marqué par la multiplication des signes de récession en Europe et de ralentissement marqué aux Etats-Unis comme dans plusieurs pays émergents.

"Le marché était à la recherche de changements positifs pour monter, et la Chine en a été l'occasion", résume Tim Ghriskey, responsable de l'investissement pour Solaris Group.

La situation européenne n'a pas eu trop de prise sur la Bourse dans la mesure où l'Italie, bien que déclassée par Moody's, a pu emprunter sur le marché à un taux en baisse.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>