La BoE a reçu des propositions de Geithner en 2008 sur le Libor

vendredi 13 juillet 2012 18h44
 

WASHINGTON (Reuters) - La Banque d'Angleterre a publié vendredi un échange de courriels dans lequel il apparaît que son gouverneur Mervyn King avait appuyé en 2008 des propositions de réforme du mode de calcul du Libor formulées par l'actuel secrétaire au Trésor américain Timothy Geithner.

Le Washington Post avait rapporté un peu plus tôt que celui qui était à l'époque président de la Réserve fédérale de New York avait suggéré dès 2008 aux régulateurs britanniques de réformer la façon dont ils calculent ce taux interbancaire, actuellement au coeur d'un scandale.

Selon le quotidien américain, Timothy Geithner avait fait six recommandations aux gouverneurs de la Banque d'Angleterre, dont celle de supprimer les mesures incitatives qui pouvaient encourager les banques à manipuler le taux.

Il avait aussi appelé à mettre en place "une procédure de notification crédible", selon le Washington Post, qui cite un courriel.

"Nous serions heureux d'avoir l'occasion de discuter de cela et nous vous serions reconnaissants si vous nous donniez quelques éléments sur les changements possibles", a écrit dans ce courriel Timothy Geithner.

La Banque d'Angleterre a confirmé ces échanges en publiant un courriel adressé par Mervyn King à Timothy Geithner en réponse à ses propositions.

"Les recommandations de la Réserve fédérale de New York nous paraissent judicieuses (...) Nous allons demander à la BBA (Fédération des banquiers britanniques) d'inclure dans leurs délibérations les idées contenues dans votre note", peut-on lire dans le courriel.

DES PARLEMENTAIRES AMÉRICAINS ENTRENT EN LICE

La Réserve fédérale de New York a dit par la suite, vendredi, qu'elle avait informé en avril 2008 des responsables financiers américains de haut rang de la possibilité que des banques minimisent leurs coûts d'emprunt dans le processus de fixation du Libor.   Suite...

 
<p>La Banque d'Angleterre a publi&eacute; vendredi un &eacute;change de courriels dans lequel il appara&icirc;t que son gouverneur Mervyn King avait appuy&eacute; en 2008 des propositions de r&eacute;forme du mode de calcul du Libor formul&eacute;es par l'actuel secr&eacute;taire au Tr&eacute;sor am&eacute;ricain Timothy Geithner. /Photo prise le 13 juin 2012/REUTERS/Yuri Gripas</p>