La BCE pourrait agir pour éviter la thésaurisation

jeudi 12 juillet 2012 19h56
 

par Paul Carrel et Martin Santa

FRANCFORT (Reuters) - Plusieurs responsables de la Banque centrale européenne (BCE) ont évoqué jeudi la possibilité de nouvelles mesures pour soutenir l'économie de la zone euro, la décision de la BCE de ramener à zéro le taux de sa facilité de dépôt n'ayant pas suffi à inciter les banques à prêter davantage.

La décision de la BCE de ramener le taux de la facilité de dépôt de 0,25% à 0%, une première dans son histoire, et le taux de refinancement de 1% à 0,75% visait à redynamiser l'activité économique de la région.

L'institution espérait que cette initiative, qui signifie que les dépôts des banques effectués à la BCE ne leur rapportent rien, favoriserait la relance du marché des prêts interbancaires en encourageant les banques à se prêter entre elles.

La décision a certes eu un impact immédiat, les banques réduisant de moitié le montant des liquidités déposées auprès de la BCE. Mais ces dernières n'ont nullement semblé utiliser ces liquidités pour prêter davantage ou pour acheter des titres souverains de pays européens en difficulté.

Au lieu de cela, les banques ont transféré leurs liquidités d'un compte à l'autre de la banque centrale. Environ 500 milliards d'euros ont ainsi transité de la facilité de dépôts au jour le jour de la BCE vers les comptes courants des banques auprès de l'institution.

"C'est juste un transfert de liquidités d'un endroit à l'autre et finalement c'est un jeu à somme nulle", a estimé Simon Peck, analyste taux chez RBS.

Les liquidités déposées auprès de la facilité des comptes courants - qui ne procure également aucun rendement mais qui est plus simple à utiliser - sont passées entre mardi et mercredi de 74 milliards d'euros à 540 milliards d'euros.

Dans le même laps de temps, les dépôts au jour le jour des banques ont été ramenés à 325 milliards d'euros contre un peu plus de 800 milliards mardi, reflétant pratiquement le même montant qui est venu gonfler la facilité des comptes courants. (Données détaillées sur)   Suite...

 
<p>Plusieurs responsables de la BCE ont &eacute;voqu&eacute; jeudi la possibilit&eacute; de nouvelles mesures pour soutenir l'&eacute;conomie de la zone euro, la d&eacute;cision de la Banque centrale de ramener &agrave; z&eacute;ro le taux de sa facilit&eacute; de d&eacute;p&ocirc;t n'ayant pas suffi &agrave; inciter les banques &agrave; pr&ecirc;ter davantage. /Photo d'archives/REUTERS/Alex Grimm</p>