La Fed, morose, hésite à se montrer plus audacieuse

mercredi 11 juillet 2012 23h57
 

par Pedro da Costa et Mark Felsenthal

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale américaine est prête à envisager de nouveaux rachats d'actifs pour soutenir l'économie, mais la reprise devra sans doute fléchir pour qu'un consensus se dégage sur ce sujet, montre le compte-rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed.

Au cours de sa réunion des 19-20 juin, la banque centrale a décidé d'étendre son opération "Twist" sans toutefois relancer un nouveau cycle d'assouplissement quantitatif (QE3).

La Fed a accru la taille de son "Twist" de 267 milliards de dollars (218 milliards d'euros). Ce programme, annoncé en septembre pour un montant initial de 400 milliards de dollars, vise à peser sur les taux à long terme pour soutenir l'activité en arbitrant des titres courts contre des titres longs dans le bilan de la Fed. Il aurait dû expirer en juin mais courra finalement jusqu'à la fin de l'année.

Malgré ce coup de pouce à l'économie, nombre d'économistes s'attendent à ce que la Fed prenne de nouvelles mesures de soutien à l'économie en engageant un troisième cycle de rachats de titres qui accroîtrait la taille de son bilan, actuellement de 2.900 milliards de dollars.

Certains membres du comité de politique monétaire ont estimé que le récent fléchissement de l'économie suffisait à justifier une action plus audacieuse, mais ils ne forment pas encore une majorité, lit-on dans les "minutes" de la réunion de la Fed.

"Plusieurs membres ont relevé que de nouvelles mesures de politique (monétaire) pourraient se justifier si la reprise économique venait à perdre de l'élan, si les risques baissiers sur les perspectives devenaient suffisamment prononcés, ou si l'inflation semblait pouvoir s'inscrire durablement sous l'objectif de long terme du comité", soit 2%, lit-on dans le compte-rendu.

LE MARCHÉ EN QUÊTE D'INDICES

Wall Street a creusé ses pertes à la suite de la publication de ce compte-rendu, qui n'a pas permis de rassurer les investisseurs sur les intentions de la Fed en matière de QE3.   Suite...

 
<p>La R&eacute;serve f&eacute;d&eacute;rale am&eacute;ricaine est pr&ecirc;te &agrave; envisager de nouveaux rachats d'actifs pour soutenir l'&eacute;conomie, mais la reprise devra sans doute fl&eacute;chir pour qu'un consensus se d&eacute;gage sur ce sujet. /Photo prise le 19 juin 2012/REUTERS/Yuri Gripas</p>