Les Bourses européennes clôturent en hausse, Paris cède 0,57%

mercredi 11 juillet 2012 18h42
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse mercredi, à l'exception de Paris, plombée par les résultats d'entreprises, les investisseurs ayant plutôt bien accueilli le nouveau plan d'austérité espagnol tout en restant dans l'expectative face au calendrier d'entrée en vigueur du Mécanisme européen de stabilité (MES), suspendu à une décision de la Cour constitutionnelle allemande qui pourrait se faire attendre.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,57% à 3.157,25 points. Les autres indices ont en revanche progressé, de très peu pour le Footsie britannique (+0,01%). Le Dax allemand a gagné 0,24% et l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a terminé sur une note stable.

A Madrid, l'Ibex 35 a bien réagi à l'annonce du nouveau plan d'austérité dévoilé par le président du gouvernement Mariano Rajoy en gagnant 1,17%.

La saison des résultats du deuxième trimestre a connu un démarrage difficile, avec des chiffres jugés décevants dans les secteurs automobile et du luxe, qui ont notamment plombé le CAC 40.

Le britannique Burberry signe la plus forte baisse des valeurs du luxe, avec un recul de 7,4%, entraînant dans sa chute les autres valeurs du secteur, comme son rival français LVMH (-3,15%).

Les nouvelles n'ont pas été meilleures du côté des constructeurs automobiles après la révision à la baisse par Renault (-1,18%) de ses objectifs de vente 2012.

"Les investisseurs sont inquiets pour la solidité des résultats, les marchés étant très sensibles aux avertissements sur résultats", souligne James Butterfill, analyste chez Coutts.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bund restent stables après l'émission dans la matinée de 4,15 milliards de dette à 10 ans à un coût historiquement bas, le rendement moyen de l'adjudication ressortant à 1,31%.

Les rendements des obligations souveraines italiennes et espagnoles sont de leur côté en net recul après avoir touché des sommets en début de semaine. Le rendement espagnol à dix ans baissait de 24 points de base à 6,60% après l'annonce par le chef du gouvernement Marian Rajoy d'un durcissement de son plan d'austérité.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES BOURSES EUROP&Eacute;ENNES</p>