Renault abaisse son objectif 2012 de ventes avec l'Europe

mercredi 11 juillet 2012 16h13
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Renault a revu en baisse mercredi son objectif 2012 de ventes mondiales, la vigueur de la demande à l'international, Brésil et Russie en tête, ne parvenant pas à compenser la dégradation du marché automobile français et européen.

Le groupe au losange a commercialisé sur les six premiers mois de l'année 1,33 million de voitures et de véhicules utilitaires légers, soit 3,3% de moins qu'au premier semestre 2011. Hors d'Europe, les ventes de Renault ont progressé de 14,3%, mais en Europe elles ont baissé de 14,9%.

"Notre ambition est d'augmenter en 2012 nos ventes par rapport à 2011", a déclaré Jérôme Stoll, directeur commercial du groupe, au cours d'un débat sur internet avec la presse. Mais l'objectif annoncé en janvier d'une hausse de 3 à 4% de ses ventes mondiales en 2012, par rapport au record de 2,72 millions d'unités inscrit l'an dernier, a été abandonné.

"Cette prévision ne tient pas car nous avions prévu à l'époque un marché européen en baisse de 3 à 4%, et nous le reprévoyons aujourd'hui à -6/-7%", a ajouté Jérôme Stoll. "Nos succès à l'international ne nous permettront pas de compenser intégralement cette forte dégradation du marché européen."

Il a précisé toutefois que la chute de 7,4% du marché européen au premier semestre, imputable surtout à l'effondrement des ventes en France au premier trimestre à cause de la fin des primes à la casse, devrait ralentir sur la deuxième partie de l'année.

Mais malgré cette amélioration, il est bien trop tôt pour parler de reprise. "Nous ne pensons pas que le marché européen retrouvera ses niveaux d'avant crise avant 2017/2018", a-t-il souligné.

Renault a également annoncé mercredi la nomination de Stefan Müller, directeur exécutif de Volkswagen pour le marché allemand jusqu'en 2008, au poste de directeur des opérations de la région Europe.

"Le marché européen requiert un management plus resserré", a expliqué Jérôme Stoll. "Il a donc été décidé de s'adjoindre une compétence complémentaire venue de l'extérieur."   Suite...

 
<p>Renault a revu en baisse mercredi son objectif 2012 de ventes mondiales, la vigueur de la demande &agrave; l'international, Br&eacute;sil et Russie en t&ecirc;te, ne parvenant pas &agrave; compenser la d&eacute;gradation du march&eacute; automobile fran&ccedil;ais et europ&eacute;en. /Photo prise le 15 mai 2012/REUTERS/Maxim Shemetov</p>