Les Bourses européennes clôturent en hausse, Paris gagne 0,59%

mardi 10 juillet 2012 18h21
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse mardi, mettant fin à une série de quatre séances de baisse d'affilée, les craintes sur la croissance ayant été reléguées au second plan par des espoirs d'avancées dans la résolution de la crise en Europe.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,59% (+18,61 points) à 3.175,41 points. Le Footsie britannique a pris 0,65% et le Dax allemand 0,79%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avançait de 0,88%.

Les valeurs bancaires européennes ont regagné 0,83% après l'accord de l'Eurogroupe sur les modalités du plan de sauvetage des banques espagnoles et dans l'espoir d'un feu vert de la Cour constitutionnelle allemande à la ratification du Mécanisme européen de stabilité (MES).

La meilleure performance sectorielle est toutefois signée par le compartiment automobile, son indice paneuropéen progressant de 1,61%.

Aux valeurs, ASML Holding s'est envolé de 8,57%. Intel a décidé de consacrer plus de quatre milliards de dollars (3,25 milliards d'euros) à l'achat d'une participation initiale de 10% dans l'équipementier des fabricants de semi-conducteurs et au financement des programmes de recherche de la société néerlandaise.

Les rendements des obligations souveraines espagnoles et italiennes ont reculé, portés par l'espoir d'un feu vert de la Cour constitutionnelle allemande au MES, qui ouvrirait la porte à un renflouement direct des banques espagnoles sans alourdir le poids de la dette de Madrid, mais cette tendance reste fragile.

Le rendement espagnol à dix ans recule de plus de 21 points de base (pdb) à 6,84%, tandis que l'italien perd 13 pdb à 5,96%.

"Il y a eu des spéculations sur un traitement plus urgent du MES, mais les volumes restent faibles et le marché reste haussier", souligne un trader. "Il n'y a pas de réel élan derrière cette baisse", ajoute-t-il.

Signe de la persistance des tensions, les investisseurs ne se sont guère éloignés des obligations allemandes, considérés comme un placement refuge. Le future sur le Bund allemand était presque inchangé à 144,05, après avoir touché un plus haut d'un mois à 144,28 lundi.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES BOURSES EUROP&Eacute;ENNES</p>