9 juillet 2012 / 13:18 / dans 5 ans

Madrid devrait obtenir un an de plus pour réduire son déficit

<p>Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici d&eacute;clare que les ministres des Finances de la zone euro se dirigent vers un accord pour assouplir les objectifs de r&eacute;duction du d&eacute;ficit budg&eacute;taire fix&eacute;s &agrave; l'Espagne. /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader</p>

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne va proposer mardi de donner une année supplémentaire à l‘Espagne pour réduire son déficit budgétaire en révisant les objectifs de Madrid sur trois ans, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques européennes.

Aucune décision sur le plan de sauvetage des banques espagnoles n‘est attendue lundi à la réunion de l‘Eurogroupe mais les ministres des Finances de l‘Union européenne (Ecofin) seront invités mardi à assouplir les objectifs de déficit budgétaire de Madrid.

“Les objectifs de consolidation du budget espagnol seront ajustés pour donner une année supplémentaire”, a dit un des diplomates.

“Ce n‘est pas une décision unilatérale, l‘Espagne a besoin de faire des coupes supplémentaires pour atteindre cet objectif et cela sera discuté mardi à l‘Ecofin. Je m‘attends à ce qu‘on donne un an de plus.”

L‘Ecofin se dirige vers un accord sur cet assouplissement, a déclaré de son côté le ministre français de l‘Economie, Pierre Moscovici.

La Commission va proposer de réviser ces objectifs à 6,3% du produit intérieur brut (PIB) cette année, 4,5% pour 2013 et 2,8% pour 2014, ont indiqué des sources européennes.

L‘objectif actuel est de 5,3% pour 2012 et selon les règles budgétaires européennes, l‘Espagne aurait dû ramener son déficit à 3% d‘ici fin 2013. Mais une récession sévère résultant de l‘explosion de la bulle immobilière a rendu cette tâche quasi impossible, le déficit espagnol s’étant élevé à 8,9% en 2011.

Si la proposition de révision de la Commission est validée mardi par l‘Ecofin, les nouveaux objectifs deviendront contraignants, ont précisé deux responsables européens.

Le ministre espagnol de l‘Economie, Luis de Guindos, va présenter au cours de la réunion de l‘Ecofin un plan de coupes budgétaires d‘environ 30 milliards d‘euros qui sera rendu public mercredi et comportera des baisses de dépenses et des hausses d‘impôts sur plusieurs années.

Selon une source proche du gouvernement espagnol, Madrid entend réaliser dès cette année dix milliards d‘euros d’économies grâce à une hausse de la TVA, une baisse des prestations sociales, une baisse des indemnisations de chômage et un nouveau mode de calcul des retraites.

Robin Emmott et John O‘Donnell, Tangi Salaün pour le service français, édité par Natalie Huet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below