Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 5 juillet 2012 18h18
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a perdu 1,17% à 3.229,36 points, la Banque centrale européenne (BCE), qui a abaissé ses trois taux directeurs, n'ayant pas annoncé de mesures plus radicales comme de nouveaux achats d'obligations souveraines ou de nouvelles liquidités bon marché pour les banques.

* Les CYCLIQUES et les BANCAIRES ont figuré parmi les principales victimes de la déception des investisseurs après que Mario Draghi a laissé entendre que la BCE ne prendrait pas d'autres mesures de politique monétaire que la baisse des taux.

ARCELORMITTAL a reculé de 3,35% à 12,425 euros, PSA de 2,74% à 7,67 euros, SAINT-GOBAIN de 2,57% à 29,165 euros et SCHNEIDER ELECTRIC de 2,08% à 44,115 euros.

CREDIT AGRICOLE a perdu 3,09% à 3,641 euros, BNP PARIBAS 2% à 30,40 euros et SOCIETE GENERALE 1,35% à 18,59 euros.

Les indices sectoriels Stoxx de la construction et des banques ont respectivement cédé 1,18% et 1,21%.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (-5,79% à 9,426 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. UBS, passé à la vente sur le titre, estime que le groupe est trop diversifié, que ses profits sont trop faibles et qu'il verse des dividendes trop élevés au regard de la faiblesse de son bilan.

* SAFRAN (-2,81% à 28,57 euros) est restée sous pression, la valeur ayant testé à plusieurs reprises depuis quatre séances une résistance technique importante située à près de 29,40 euros sans parvenir à la franchir.

* EADS a lâché 1,72% à 28,50 euros. Confirmant une information de Reuters, Airbus a annoncé avoir renoncé à faire voler l'avion de transport militaire A400M au salon de Farnborough (Angleterre) en raison de problèmes persistants sur le moteur. .

* A rebours de tendance, VALLOUREC (+4,07% à 33,90 euros) s'est hissée en tête des hausses du CAC 40 et du SBF 120 après que CA Cheuvreux a relevé son conseil de "sous-performance" à "surperformance", avec un objectif de cours porté de 40 à 46 euros.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>