La BCE abaisse ses taux à un nouveau plus bas historique

jeudi 5 juillet 2012 16h48
 

par Sakari Suoninen

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé jeudi ses trois taux directeurs d'un quart de point pour soutenir l'activité économique dans la zone euro sur fond de crise de la dette, mais n'a pas annoncé de mesures plus radicales comme de nouveaux achats d'obligations souveraines ou de nouvelles liquidités bon marché pour les banques.

Cet assouplissement de la politique monétaire intervient peu après ceux annoncés plus tôt dans la journée par la Banque d'Angleterre et la Banque populaire de Chine.

Il ramène le taux de refinancement de la BCE de 1,0% à 0,75%, son taux de facilité de dépôt de 0,25% à zéro et le taux de prêt marginal de 1,75% à 1,5%.

Ces taux tombent ainsi à de nouveau plus bas historiques quelques jours après un sommet européen marqué par plusieurs décisions visant à empêcher une extension de la crise de la dette à l'Espagne et à l'Italie.

Une baisse des taux dans la zone euro était largement anticipée par les intervenants de marché après une série d'indicateurs macro-économiques montrant que même l'Allemagne, moteur économique de la zone euro, est affectée par la crise de la dette.

"Cette décision est probablement la plus acceptable pour la BCE à ce stade", a déclaré Jens Sondergaard, économiste chez Nomura.

L'euro reculait contre toutes les devises internationales à la suite de la décision de la BCE, qui a également entraîné plombé les Bourses européennes.

Pour certains investisseurs, l'abaissement des taux de la BCE laisse entendre que cette dernière à une vision très sombre de la conjoncture.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident de la BCE Mario Draghi Mario Draghi. La Banque centrale europ&eacute;enne (BCE) a abaiss&eacute; jeudi ses trois taux directeurs d'un quart de point pour les ramener &agrave; de nouveaux plus bas historiques, afin de soutenir l'activit&eacute; &eacute;conomique dans la zone euro sur fond de crise de la dette. Le taux de refinancement de la BCE passe de 1,0% &agrave; 0,75%. /Photo prise le 20 juin 2012/REUTERS/Alex Domanski</p>