Le multiculturalisme d'Airbus, une valeur ajoutée, estime le DRH

jeudi 5 juillet 2012 11h20
 

par Jean Décotte

TOULOUSE (Reuters) - Airbus figure parmi les entreprises mondiales qui comptent la plus forte proportion d'expatriés et ce multiculturalisme,

loin d'être un handicap, représente un atout pour l'avionneur, estime Adolf Ihde, directeur des ressources humaines internationales d'Airbus et

EADS.

Pour cet Allemand établi dans la région toulousaine depuis 2000, une partie du succès d'Airbus est lié à la mobilité interne des ses employés, qui

permet selon lui de faire évoluer les mentalités nationales.

L'avionneur européen compte 2.700 expatriés dans le monde pour un total de 55.000 salariés, souligne Adolf Ihde dans une interview à Reuters.

"Cela représente pratiquement 5% (des employés) en mobilité internationale. À ce titre, on est parmi les plus grosses entreprises mondiales en

terme relatif, de l'ordre de Schlumberger, Shell ou Total", fait valoir le responsable, qui chiffre à environ 1.300 sur 18.000 le nombre d'expatriés   Suite...

 
<p>Usine Airbus &agrave; Toulouse. L'avionneur europ&eacute;en compte 2.700 expatri&eacute;s dans le monde pour un total de 55.000 salari&eacute;s, un multiculturalisme, que son directeur des ressources humaines internationales Adolf Ihde consid&egrave;re comme un atout. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer</p>