PSA pourrait supprimer jusqu'à 10.000 emplois en France

mardi 3 juillet 2012 14h24
 

par Gilles Guillaume et Laurence Frost

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën pourrait supprimer entre 8.000 et 10.000 emplois en France cette année dans le cadre du nouveau plan d'économies qu'il va dévoiler la semaine prochaine en réponse à la baisse de ses ventes européennes, a-t-on appris mardi auprès de plusieurs syndicats.

Le groupe automobile pourrait donc aller jusqu'à doubler ses réductions d'effectifs dans l'Hexagone: à l'automne dernier, il avait annoncé la suppression d'environ 5.000 emplois dans le cadre d'un premier plan anti-crise qui portait sur un total de 6.000 postes en Europe.

"Une ampleur d'au moins 8.000 salariés semble cohérente et est déjà très importante, mais un chiffre supérieur n'est pas impossible", a déclaré à Reuters Xavier Lellasseux, représentant CFDT chez PSA, confirmant des informations de presse. "Mais on peut craindre cette fois que ce ne soit plus un simple plan de départs volontaires."

PSA a évité jusqu'à présent de recourir à un plan social, en supprimant des postes d'intérimaires et de sous-traitants, en optant pour le non-remplacement des départs naturels ou en encourageant la mobilité interne ou externe.

"Ce n'est qu'une hypothèse syndicale, mais on peut tabler sur une réduction d'effectifs de l'ordre de 10%, ce qui donnerait au total entre 8.000 et 10.000 suppressions d'emplois", a indiqué de son côté à Reuters Jean-François Kondratiuk, représentant Force Ouvrière. "Les effectifs de structure -administration, recherche & développement, commerce- vont être particulièrement touchés."

Fin 2011, PSA employait plus de 100.000 personnes en France, dont 81.000 environ dans sa branche automobile.

Un porte-parole de PSA a refusé de faire un commentaire.

CCE LES 12 ET 25 JUILLET   Suite...

 
<p>LES SITES PSA PEUGEOT CITRO&Euml;N</p>