Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

mardi 3 juillet 2012 08h29
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris.

* BOUYGUES - La direction de Bouygues Telecom, filiale du groupe Bouygues, doit annoncer lors d'un comité central d'entreprise (CCE) un plan de départs volontaires concernant plusieurs centaines de salariés pour faire face à la concurrence de Free mobile, rapporte mardi le journal Les Echos.

* PSA pourrait supprimer en France de 8.000 à 10.000 emplois, selon plusieurs sources syndicales citées par l'agence Bloomberg. Fin mai, une source ayant eu accès au plan de départs volontaires de PSA avait indiqué à Reuters le projet d'extension en France de son plan à d'autres catégories de salariés, qui prévoit de supprimer 6.000 postes en Europe cette année.

Personne n'était joignable ce mardi chez PSA pour un commentaire.

* AIR FRANCE-KLM et Etihad prépareraient la création d'une co-entreprise à l'automne, qui devrait inclure Air Berlin, deuxième compagnie allemande et filiale d'Etihad, mais aussi Alitalia , détenue à 25 % par Air France, rapporte Le Figaro.

* SUEZ ENVIRONNEMENT - HSBC a abaissé sa recommandation sur la valeur de surpondérer à neutre et a ramené son objectif de cours de 12 à 9,50 euros.

* EADS - Airbus produira à terme chaque mois plus de 50 A320neo, la version améliorée de son monocouloir vedette prévue pour 2015, a déclaré lundi à Reuters John Leahy, le directeur commercial de l'avionneur européen, à l'occasion de l'annonce de l'implantation d'une usine d'assemblage aux Etats-Unis.

* BNP PARIBAS - L'agence de notation Moody's a annoncé l'abaissement de la note d'émetteur d'Exane, expliquant sa décision par la dégradation le 21 juin dernier de la note de sa maison mère à 50% BNP Paribas.

* CREDIT AGRICOLE discute de la vente de tout ou partie du périmètre de sa filiale grecque Emporiki Bank avec plusieurs établissements financiers, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.   Suite...

 
<p>PSA pourrait supprimer en France de 8.000 &agrave; 10.000 emplois, selon plusieurs sources syndicales cit&eacute;es par l'agence Bloomberg. Fin mai, une source ayant eu acc&egrave;s au plan de d&eacute;parts volontaires de PSA avait indiqu&eacute; &agrave; Reuters le projet d'extension en France de son plan &agrave; d'autres cat&eacute;gories de salari&eacute;s, qui pr&eacute;voit de supprimer 6.000 postes en Europe cette ann&eacute;e. /Photo d'archives/REUTERS/</p>