PSA à la peine, pas de rebond du marché automobile en vue

lundi 2 juillet 2012 15h04
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France se sont stabilisées en juin grâce aux remises qui précèdent les vacances d'été, mais sans permettre aux marques françaises, notamment Peugeot et Citroën, de refaire leur retard sur la concurrence étrangère au terme d'un premier semestre très morose.

Les immatriculations ont baissé de 0,9% le mois dernier en données brutes et de 5,6% en données corrigées des jours ouvrables, a annoncé lundi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Il s'est immatriculé 208.225 voitures particulières neuves dans l'Hexagone le mois dernier, qui a compté un jour ouvrable de plus que juin 2011.

Les ventes de PSA ont baissé de 9,5% - avec un recul de 11,8% pour Peugeot et un repli de 6,9% pour Citroën - ramenant la part de marché du premier constructeur automobile français à 30,60% sur les six premiers mois de l'année dans les voitures, contre 33,4% un an plus tôt.

"La baisse sur le premier semestre chez Peugeot s'explique essentiellement par le segment des petites voitures", a souligné un porte-parole de la marque au lion. Bien que la nouvelle 208 revendique désormais 33.000 commandes en France, contre 27.000 fin mai, celles-ci ne se retrouvent toujours pas dans les immatriculations de la voiture lancée en avril.

"La demande en moteurs essence sur ce segment est plus forte que jamais, et les deux plus petits moteurs essence n'arrivent qu'en juillet et octobre", a-t-il ajouté.

PSA souffre depuis maintenant un an d'une chute de ses ventes en Europe, notamment du Sud, qui l'a contraint à s'allier à General Motors et à engager un vaste plan d'économies. Selon les syndicats, le groupe prépare aussi un plan de restructuration qui passera notamment par la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dont sort la petite Citroën C3.

HYUNDAI DEVANT FIAT

Le concurrent français Renault a vu lui aussi sa part de marché en France s'éroder à 22,84% sur six mois dans les voitures, contre 24,02% un an plus tôt, mais les ventes du groupe au losange ont rebondi de 9,5% en juin (+3,6% pour la seule marque Renault et +43,7% pour la marque low cost Dacia).   Suite...

 
<p>LES IMMATRICULATIONS EN FRANCE</p>